Monfils sans certitudes

  • A
  • A
Monfils sans certitudes
@ Reuters
Partagez sur :

TENNIS - En chutant en quarts à Nice, le Français ne s'est pas rassuré pour Roland-Garros.

TENNIS - En chutant en quarts à Nice, le Français ne s'est pas rassuré pour Roland-Garros.Venu chercher du rab à Nice pour rattraper une préparation tronquée par une blessure à la main gauche, Gaël Monfils va quitter la Côte d'Azur pas beaucoup plus avancé qu'il ne l'était en y posant ses valises. Bien que quart-de-finaliste lors de sa première sortie de la saison sur terre battue la semaine passée à Madrid, le Français a balbutié son tennis sur l'ocre niçoise. Sorti indemne de son premier match face à Marco Chiudinelli malgré un niveau de jeu "pas terrible" selon ses propres aveux, le Parisien, titillé par une douleur à l'épaule, a calé jeudi en quarts de finale contre Potito Starace en deux manches (7-6, 6-2). Jamais vraiment dans le match, Monfils a tout de même réussi à rattraper un break dans la première manche pour pousser l'Italien à disputer un tie-break. Mais concédant celui-ci 7 points à 2, le protégé de Roger Rasheed a ensuite coulé sans vraiment batailler. Breaké d'entrée puis une seconde fois, il capitulait après à peine plus d'une heure et demie d'explication. Sans se montrer plus affecté que cela. "Y'a du mieux dans mes frappes de balle, tentait-il de positiver devant les caméras de Sport+. Mais je n'ai jamais vraiment été présent dans le match. J'ai donné le maximum quand même aujourd'hui."Ses deux matches supplémentaires disputés à Nice, qui portent son total à six cette saison sur terre battue, lui seront-ils vraiment utiles à l'heure d'aborder Roland-Garros dans quelques jours ? Pas sûr, mais la Monf', habitué ces dernières années à débarquer à Paris à court de forme, ne s'inquiète pas plus que cela. "J'ai encore quelques jours pour me soigner. Le grand rendez-vous arrive bientôt mais j'ai encore un peu de temps." Dommage qu'il n'en ait pas gagné un peu à Nice où une demi-finale face à son pote Richard Gasquet, vainqueur d'Olivier Rochus (6-4, 6-2), l'attendait.