Monfils, genou à terre

  • A
  • A
Monfils, genou à terre
Partagez sur :

A nouveau blesse au genou droit, Gaël Monfils a été contraint de déclarer forfait pour le tournoi de Pékin cette semaine et le Masters 1000 de Shanghai la semaine prochaine. Le Parisien n'a quasiment plus aucune chance de disputer les Finales de l'ATP World Tour à Londres. De son côté, Michaël Llodra a chuté ce lundi contre Fernando Verdasco (6-4, 7-5).

A nouveau blesse au genou droit, Gaël Monfils a été contraint de déclarer forfait pour le tournoi de Pékin cette semaine et le Masters 1000 de Shanghai la semaine prochaine. Le Parisien n'a quasiment plus aucune chance de disputer les Finales de l'ATP World Tour à Londres. De son côté, Michaël Llodra a chuté ce lundi contre Fernando Verdasco (6-4, 7-5). Encore un coup dur pour Gaël Monfils. Blessé au genou droit, qui l'avait déjà empêché de disputer la demi-finale de Coupe Davis avec la France en Espagne il y a deux semaines, le Parisien doit renoncer au tournoi de Pékin et au Masters 1000 de Shanghai. Son retour la semaine passée sur les courts de Bangkok, son premier tournoi depuis l'US Open, avait été encourageant avec une place de demi-finaliste (défaite contre Donald Young). Mais son physique l'a encore trahi, comme c'était déjà le cas en début de saison avec une blessure au poignet gauche. Dans cinq semaines se profile le Masters 1000 de Paris-Bercy, dont il a atteint la finale des deux dernières éditions. Monfils va désormais s'atteler à consolider son articulation qui le fait souffrir pour pouvoir disputer le tournoi parisien, son dernier rendez-vous de la saison. Les Finales de l'ATP World Tour semblent en effet hors de portée, d'autant qu'il va perdre cette semaine les points de sa finale à Tokyo en 2010. Cette nouvelle blessure remet également en cause le début de sa collaboration avec Henri Leconte. L'ancien finaliste de Roland-Garros devait le conseiller sur les derniers tournois de la saison. Le duo n'aura peut-être qu'une occasion de se jauger avant de se pencher vers l'année 2012. A Pékin, la partie basse du tableau est donc devenue très ouverte après le forfait de Monfils, tête de série n°2 et remplacé par Grega Zemlja, et la défaite d'Andy Roddick (n°6), battu en deux manches par le Sud-Africain Kevin Anderson (6-4, 7-5). Jo-Wilfried Tsonga (n°1) et Gilles Simon (n°5) n'ont pas encore fait leur entrée en lice, respectivement contre Grigor Dimitrov et Marcel Granollers. Michaël Llodra, lui, n'a pas franchi le premier tour, dominé en deux sets par Fernando Verdasco (6-2, 6-4).