Monfils frôle la Cata

  • A
  • A
Monfils frôle la Cata
Partagez sur :

Journée mitigée pour les Tricolores à Barcelone. Si Vincent Millot s'est fait sortir par Ivan Dodig (6-2, 6-3), Richard Gasquet et Gaël Monfils se sont bel et bien qualifiés. Mais les deux Français, tous deux têtes de séries, ont dû s'arracher face à Juan Ignacio Chela et Robin Haase pour éviter de quitter la Catalogne dès leur entrée en lice.

Journée mitigée pour les Tricolores à Barcelone. Si Vincent Millot s'est fait sortir par Ivan Dodig (6-2, 6-3), Richard Gasquet et Gaël Monfils se sont bel et bien qualifiés. Mais les deux Français, tous deux têtes de séries, ont dû s'arracher face à Juan Ignacio Chela et Robin Haase pour éviter de quitter la Catalogne dès leur entrée en lice. Deux sur trois. C'est le bilan (très) heureux des Français au tournoi de Barcelone. Heureux car si la logique du classement ATP a été respectée, Gaël Monfils et Richard Gasquet sont passés très près d'une élimination dès leur entrée en lice. Tête de série n°7, le Parisien s'est fait très peur contre le modeste Robin Haase, 59e mondial, et pas franchement un cador de la terre battue. Mais Monfils s'est compliqué la tâche en réalisant un premier set absolument catastrophique, perdu 6-3 en 26 minutes, avec des statistiques affligeantes comme 6 points remportés sur 22 au service, ou encore 0 sur 4 sur les balles de break. Résultat, le n°1 français a dû batailler plus de deux heures pour l'emporter en trois manches (3-6, 7-6, 6-2), grâce notamment à un tie-break bien négocié (7 points à 3) dans le deuxième set. Eliminé en huitièmes de finale à Monte-Carlo la semaine dernière, pour son retour à la compétition après deux mois d'absence, Monfils tentera de faire mieux en Catalogne. Pour atteindre les quarts de finale, où l'attend éventuellement Rafael Nadal, il lui faudra battre Richard Gasquet ou Blaz Kavcic. Quelques heures avant Monfils, le Biterrois s'est lui aussi arraché pour écarter en 2h33 Juan Ignacio Chela sur un score assez similaire (2-6, 7-6, 6-4). 87e joueur mondial, le Slovène semble à sa portée. A noter, toujours à Barcelone, le retour gagnant de Juan Carlos Ferrero. L'Espagnol n'avait plus joué depuis le dernier US Open. Ce mardi, il a balayé le Belge Xavier Malisse (6-2, 6-4). L'ancien numéro un mondial devait ensuite se tester au 2e tour face à Andy Murray, mais l'Ecossais, tout comme Tomas Berdych, a déclaré forfait en raison d'une douleur au poignet, qui l'accompagne depuis sa demi-finale perdue à Monte-Carlo contre Rafael Nadal.