Monfils et Simon trop justes

  • A
  • A
Monfils et Simon trop justes
Partagez sur :

Gaël Monfils est passé tout proche de sa deuxième finale de l'année après celle perdue à Washington début août face à Radek Stepanek (6-3, 6-4). Mais après avoir mené 4-1 dans le troisième set, puis 5-3 dans le tie-break, le Tricolore s'est finalement incliné après 2h46 de combat face à Donald Young (4-6, 7-6, 7-6). L'Américain tentera de décrocher le premier titre de sa jeune carrière face à Andy Murray, vainqueur de Gilles Simon (6-2, 3-6, 6-2).

Gaël Monfils est passé tout proche de sa deuxième finale de l'année après celle perdue à Washington début août face à Radek Stepanek (6-3, 6-4). Mais après avoir mené 4-1 dans le troisième set, puis 5-3 dans le tie-break, le Tricolore s'est finalement incliné après 2h46 de combat face à Donald Young (4-6, 7-6, 7-6). L'Américain tentera de décrocher le premier titre de sa jeune carrière face à Andy Murray, vainqueur de Gilles Simon (6-2, 3-6, 6-2). Absent des courts depuis près d'un mois et sa défaite face à Juan Carlos Ferrero au deuxième tour de l'US Open, en raison d'une douleur au genou, Gaël Monfils, qui avait dû renoncer à la demi-finale de Coupe Davis entre la France et l'Espagne, a fait sa rentrée cette semaine en Thaïlande. Vainqueur du Colombien Santiago Giraldo (6-4, 4-6, 6-1) et du Finlandais Jarkko Nieminen (7-5, 7-6) dans la douleur lors de ses deux premiers matches à Bangkok, le numéro neuf mondial affrontait en demi-finale Donald Young, qui restait quant à lui sur un huitième de finale à Flushing Meadows. Vainqueur du premier set (6-4) et battu au tie-break dans le second, le Parisien, forcément un peu émoussé physiquement après près d'un mois sans compétition, est passé tout proche de la victoire après avoir fait le break dans la troisième manche (4-1). Mais le jeune Américain, 22 ans, est parvenu à revenir (4-4) avant de s'imposer 7 à 5 au tie-break, alors que le Français pensait avoir fait le trou en menant 5 à 3. Victorieux en trois sets serrés et plus de 2h45 de combat (4-6, 7-6, 7-6), Young a laissé éclater sa joie sur le court, lui qui s'apprête à disputer sa première finale sur le circuit ATP face à Andy Murray, qui l'avait battu en début de deuxième semaine à l'US Open et s'est offert le scalp de Gilles Simon. Après avoir rapidement cédé dans le premier set, le Niçois a réussi à inverser la tendance dans la deuxième manche, avant de craquer de nouveau dans la troisième face au numéro quatre mondial après avoir sauvé cinq balles de match (6-2, 3-6, 6-2). Vainqueur à Sydney et Hambourg cette saison, Simon ne disputera pas sa troisième finale de l'année ce dimanche à Bangkok. A l'inverse, l'Ecossais va tenter d'aller chercher un troisième titre après ceux déjà glanés au Queen's et Cincinnati.