Monfils, bye bye Londres

  • A
  • A
Monfils, bye bye Londres
Partagez sur :

Sauf forfait(s), Gaël Monfils n'a plus aucune chance de disputer le Masters de Londres. Le Français, après deux premiers matches bien négociés à Valence, a manqué une belle occasion de grappiller des points en s'inclinant en quarts de finale face à Marcel Granollers (7-6, 3-6, 6-4). Reste à la "Monf" à bien terminer l'année la semaine prochaine à Bercy où il défendra ses points de finaliste.

Sauf forfait(s), Gaël Monfils n'a plus aucune chance de disputer le Masters de Londres. Le Français, après deux premiers matches bien négociés à Valence, a manqué une belle occasion de grappiller des points en s'inclinant en quarts de finale face à Marcel Granollers (7-6, 3-6, 6-4). Reste à la "Monf" à bien terminer l'année la semaine prochaine à Bercy où il défendra ses points de finaliste. S'il restait une maigre chance à Gaël Monfils de disputer le premier Masters de sa carrière à la fin du mois à Londres, elle s'est envolée à Valence. Le Français, qui restera 14e à la Race avant l'ultime tournoi du calendrier la semaine prochaine à Bercy, n'a plus aucune chance de s'immiscer à l'une des huit premières places qualificatives. Sauf forfait(s) - ce qui reste envisageable après la blessure aux ischio-jambiers de Mardy Fish cette semaine à Bâle -, le n°2 français sait qu'il terminera sa saison au POPB dans neuf jours maximum. Il avait beau partir de très loin, et donc nourrir qu'assez peu d'espoirs, Monfils a tout de même raté une belle occasion de rester dans la course ce vendredi. Après deux victoires autoritaires devant Montanes et Andujar, le Parisien se mesurait à un troisième joueur espagnol en la personne de Marcel Granollers. Favori logique face au 34e mondial, Monfils, estampillé tête de série n°3 de l'autre côté des Pyrénées, s'est pris les pieds dans le tapis. D'abord en perdant une première manche à l'issue d'un tie-break marathon. Un jeu décisif dans lequel il se sera procuré quatre balles de set avant d'abandonner la mise sur le score de 14 points à 12. Après avoir bien réagi en empochant la deuxième manche (6-3), le protégé de Patrick Chamagne s'est compliqué la tâche. Son relâchement coupable - perte des trois premiers jeux - dès le début du set décisif lui a coûté très cher. Pourtant, mené 5-2 et donc dos au mur, la Monf' est parvenu à s'arracher pour refaire son break de retard et revenir à 4-5. Mais au moment de remettre les compteurs à zéro le Français est passé à côté de son jeu de service et a ainsi laissé filer la victoire à un Granollers déjà tombeur de Dolgopolov et Cilic lors des tours précédents. Si pour Londres c'est (certainement) fini, Monfils va maintenant rêver de Paris-Bercy, Masters 1000 pour lequel il reste sur deux finales perdues.