Moncoutié remonte le temps

  • A
  • A
Moncoutié remonte le temps
Partagez sur :

Vainqueur d'une étape du Critérium du Dauphiné Libéré en 1999, David Moncoutié a récidivé samedi en s'imposant à Saint-François Longchamp, à la veille de l'arrivée de l'édition 2009 à Grenoble. Le Français de la Cofidis a franchi la ligne en solitaire, avec une quarantaine de secondes d'avance sur Robert Gesink, Cadel Evans et Alejandro Valverde, qui conserve le maillot jaune de leader.

Vainqueur d'une étape du Critérium du Dauphiné Libéré en 1999, David Moncoutié a récidivé samedi en s'imposant à Saint-François Longchamp, à la veille de l'arrivée de l'édition 2009 à Grenoble. Le Français de la Cofidis a franchi la ligne en solitaire, avec une quarantaine de secondes d'avance sur Robert Gesink, Cadel Evans et Alejandro Valverde, qui conserve le maillot jaune de leader.Ça sentait bon le Tour de France. A moins d'un mois du début de la Grande Boucle, cette avant-dernière étape du Critérium du Dauphiné Libéré avait pris des allures de sa grande soeur offrant au peloton des tracés en altitude via les cols qui ont fait l'histoire du tour, le tout sous un soleil estival. Samedi, au lendemain de la magnifique victoire de Pierrick Fédrigo, le cyclisme tricolore a de nouveau gonflé le torse en assistant au succès de David Moncoutié sur les pentes du Col de la Madeleine menant tout droit à Saint-François Longchamp.Après s'être échappé en solitaire à 10 km du terme, le natif de Provins enregistre ainsi une deuxième victoire cette saison après avoir maté la concurrence en février dernier lors du Tour Méditerranéen, plus précisément en haut du redoutable Mont Faron à l'occasion de la dernière étape. Celui qui est fidèle à Cofidis depuis 1997 a démontré ainsi une forme pour le moins éclatante notamment sous une grosse chaleur comme ce fut le cas entre Briançon et la station savoyarde.Valverde devrait l'emporterSauf blessure, Moncoutié va aborder le Tour de France avec un moral au beau fixe et des ambitions renforcées. Alejandro Valverde, quatrième samedi à 41 secondes du Français, se contentera de regarder l'épreuve à la télé après la suspension de deux ans infligée par la Coni (*). Il devrait néanmoins remporter dimanche ce Dauphiné après avoir résisté aux attaques de Cadel Evans qui reste son dauphin au classement général, à 16 secondes.Christophe Le Mevel, 7e, terminera à 1'28 alors que Pierrick Fédrigo aura consolidé son maillot de meilleur grimpeur en passant notamment en tête du Col de la Croix de Fer. Les Français étaient décidément à l'honneur dans la Vallée de Maurienne avec une mention spéciale à Moncoutié qui s'est rappelé au bon souvenir. Il y a 10 ans, presque jour pour jour, il remportait ainsi sa première victoire en professionnel... sur les pentes du Dauphiné Libéré.*: Le Comité national olympique italien a sanctionné le coureur espagnol pour dopage, suite à son implication dans « L'affaire Puerto ». Il est en fait interdit de compétition sur le sol transalpin et le Tour de France passera par l'Italie cette année.