Monaco se tourne vers l'Amérique

  • A
  • A
Monaco se tourne vers l'Amérique
Partagez sur :

Alors que Dieumerci Mbokani est en route pour Wolfsburg, via un prêt avec option d'achat, Monaco est tout proche d'officialiser l'arrivée de ses deux nouvelles recrues offensives, l'Hondurien Georgie Welcome et l'Argentin Mauro Formica. Si les deux joueurs sont méconnus, l'ASM semble cette fois sûre de son pari.

Alors que Dieumerci Mbokani est en route pour Wolfsburg, via un prêt avec option d'achat, Monaco est tout proche d'officialiser l'arrivée de ses deux nouvelles recrues offensives, l'Hondurien Georgie Welcome et l'Argentin Mauro Formica. Si les deux joueurs sont méconnus, l'ASM semble cette fois sûre de son pari. Exit Mbokani, bienvenus Welcome et Formica ! Le Congolais est sur le chemin de Wolfsburg où il aura la délicate mission de succéder à Edin Dzeko au sein d'une attaque affaiblie également par la blessure de Grafite. Du coup, Monaco s'était tourné vers Emmanuel Adebayor pour remplacer un joueur acheté 8 millions d'euros l'été dernier ! Mais le Togolais a eu tôt fait de tourner le dos à son ancien club, sitôt l'intérêt du Real Madrid connu. Et le staff monégasque, qui espérait conclure le prêt de l'attaquant banni de Manchester City, s'est résolu à tenter deux nouveaux paris pour relancer une attaque en berne (16e ex-aequo, avec 20 buts marqués en autant de matches). Le match en retard de la 18e journée, Lens-Caen (2-0), n'a eu pour effet que de confirmer l'urgence de la situation sur le Rocher. Incapables d'enchainer deux succès de suite depuis le début de saison, les Monégasques, désormais 19e, vont devoir retrouver un semblant d'allant pour remporter leur nouveau combat contre une relégation qui serait historique, le club affichant 54 saisons dans l'élite depuis l'après-guerre. Pour cela, le nouveau boss, Laurent Banide, pourra compter sur une ligne d'attaque plus étoffée, au moins en quantité. Chu Young Park de retour de la Coupe d'Asie, devrait y faire le plus grand bien, du haut de son statut de meilleur buteur avec 6 réalisations. Le Sud-Coréen devra toutefois s'appuyer sur de nouveaux compères offensifs. Formica-Welcome, un duo complémentaire ? Après avoir annoncé que son joueur était parti en avion en Europe y négocier son contrat, le club argentin du Newells Old Boys a confirmé que sa destination était bien la principauté. Le tout via un contrat de 3 ans et demi en cours de négociation et une indemnité de plus de 3 millions d'euros. La transaction devrait être bouclée ce mercredi. Âgé de 22 ans, Mauro Formica est un pur produit des Rouge et Noir, une formation ayant entre autres accueilli le jeune Leo Messi avant son départ pour Barcelone à 13 ans, Ezequiel Garay, Gabriel Heinze et Mauricio Pochettino ou encore Gabriel Batistuta. Avec 20 buts en 90 matches, "El Gato" (le chat) était notamment courtisé par Blackburn mais a préféré suivre les conseils de Lucas Bernardi, ancien de la maison rouge et noire, et qui poursuit sa carrière aux Newells Old Boys. Ancien joueur des -17 ans argentins, Formica devrait apporter sa fougue, son sens du dribble autour d'un petit centre de gravité et sa créativité. A condition de s'adapter rapidement à la Ligue 1, ce qui ne devrait pas être la plus mince partie de son challenge. Le petit numéro 10 de Rosario (1,76 m) sera accompagné pour cela de Georgie Welcome. L'international hondurien a disputé les trois matches du premier tour de la Coupe du monde, entrant à chaque fois en cours de rencontre. Pour un résultat qui ne rassurera pas les sceptiques même s'il a peu eu l'occasion de se mettre en évidence au sein d'une équipe en difficulté. Du haut de son 1,92 m, Welcome devrait apporter de nouvelles solutions et un autre profil au sein d'une attaque jusque là surtout marquée par la vivacité de Park et Aubameyang et le jeu en remises de Niculae. Auteur de 23 buts en 60 matches au sein du championnat hondurien, Welcome est une vieille connaissance du staff asémiste qui l'avait déjà accueilli cet été à l'issue de son essai aux Glasgow Rangers. Avec Welcome et Formica, Monaco table donc sur l'Amérique pour se relever... Un pari de plus au sein d'une équipe qui cherche depuis de nombreuses saisons son attaquant miracle. Charge aux deux nouveaux de ne pas suivre les pas des Di Vaio, Koller, Piquionne ou encore Gudjohnsen.