Monaco se lance

  • A
  • A
Monaco se lance
Partagez sur :

L'AS Monaco retrouve la Ligue 2, 34 ans après sa dernière saison dans cette division. Favoris tout désignés, les Monégasques seront observés ce lundi soir face à Boulogne à l'occasion du dernier match de la première journée. Mais Laurent Banide demande du temps pour son équipe encore en construction... Gare pourtant au faux départ face à des Boulonnais qui rêvent de remonter.

L'AS Monaco retrouve la Ligue 2, 34 ans après sa dernière saison dans cette division. Favoris tout désignés, les Monégasques seront observés ce lundi soir face à Boulogne à l'occasion du dernier match de la première journée. Mais Laurent Banide demande du temps pour son équipe encore en construction... Gare pourtant au faux départ face à des Boulonnais qui rêvent de remonter. Attention, l'ogre annoncé arrive ! Grand favori de cette Ligue 2 2011-2012, partageant le plus gros budget du championnat avec Lens (20 millions d'euros chacun), l'AS Monaco débute son championnat ce lundi dans un stade Louis II qui s'annonce des plus creux... Les Monégasques ne semblent pourtant pas prêts, en pleine reconstruction d'une équipe rebâtie sur de nouvelles fondations entres jeunes issus du centre de formation et éléments très expérimentés. Chabbert, Hansson ou Dumont ont ainsi de la bouteille en Ligue 1 mais vont découvrir ou retrouver la L2 alors que l'ancien Manceau Helstad tentera d'apporter sa science de ce championnat, dans le sillage de ses 21 buts de la saison dernière. Laurent Banide se veut pourtant prudent et demande du temps : "Nous avons encore du travail à accomplir, mais on se rapproche de ce que l'on veut obtenir", confie l'entraîneur monégasque sur le site officiel de l'ASM. "Je dirais que l'équipe est encore en rodage, mais nous ne sommes pas les seuls, c'est normal. Il nous faudra deux-trois semaines de plus pour que l'on voit notre vraie équipe". Sans renier l'objectif, connu de tous : "L'AS Monaco est un réel prétendant à la montée." La semaine passée, le club de la Principauté a pourtant coulé à Sedan, s'inclinant 4-1 lors du premier tour de Coupe de la Ligue. D'où une extrême prudence à l'heure d'affronter Boulogne-sur-Mer au collectif extrêmement remanié et orphelin de Thil parti retrouver la Ligue 1 à Dijon. Banide prévient :"L'important sera plus le contenu que le résultat, car c'est ce qui nous permettra à terme d'aller plus haut". Un raté, après ceux de Nantes, Le Mans et Lens laisserait pourtant un peu plus l'impression d'un championnat intraitable envers ses meneurs annoncés.