Monaco d'attaque ?

  • A
  • A
Monaco d'attaque ?
Partagez sur :

Logiquement favori pour une remontée immédiate en fin de saison, l'AS Monaco a démarré doucement en Ligue 2. Douzièmes au classement avec seulement deux points obtenus en deux journées, les hommes de Laurent Banide veulent décrocher leur premier succès de la saison lors de la réception du Stade de Reims ce lundi. Les récentes arrivées de Ludovic Giuly et Marama Vahirua ont de quoi redonner du baume au coeur aux supporters.

Logiquement favori pour une remontée immédiate en fin de saison, l'AS Monaco a démarré doucement en Ligue 2. Douzièmes au classement avec seulement deux points obtenus en deux journées, les hommes de Laurent Banide veulent décrocher leur premier succès de la saison lors de la réception du Stade de Reims ce lundi. Les récentes arrivées de Ludovic Giuly et Marama Vahirua ont de quoi redonner du baume au coeur aux supporters. L'AS Monaco a démarré très discrètement sa saison en Ligue 2. Favoris légitimes du championnat, les Monégasques ne comptent effet que deux points dans leur besace après deux rencontres, dont un sans relief à domicile contre Boulogne sur Mer (0-0). Le match nul obtenu la semaine suivante à Troyes (1-1) n'est certes pas un mauvais résultat à l'extérieur, mais après deux journées, les Monégasques comptent déjà un déficit de sept points sur le leader bastiais, vainqueur de ses trois premiers matches. Lundi soir, les joueurs de la Principauté reçoivent donc le Stade de Reims avec un peu plus de pression. Pour ce faire, Laurent Banide disposera d'une arme qu'il n'avait pas lors des deux premières journées en la personne de Ludovic Giuly. L'ancien capitaine de l'ASM, libre depuis la fin de son contrat avec le Paris Saint-Germain s'entraînait depuis plusieurs semaines du côté de la Turbie, notamment aux côtés de David Trezeguet. Mais contrairement à ce dernier, l'ancien barcelonais a finalement accepté de s'engager avec le club de son coeur, s'offrant ainsi à 35 ans un ultime challenge. "Je ne pouvais pas me permettre de laisser l'AS Monaco comme ça, on va tout faire pour remonter en Ligue 1. J'espère que le contrat est parti vite car j'ai envie de jouer, de porter à nouveau ces couleurs, mon numéro et de gagner mon premier match avec Monaco", a ainsi déclaré mardi dernier ce dernier, lors de sa présentation officielle. Celui qui a marqué quatre buts en Ligue des champions en 2003-2004 lors de l'épique campagne monégasque achevée en finale face au FC Porto de José Mourinho (0-3) aura donc pour tâche principale d'apporter son expérience à un groupe dans l'ensemble très jeune. Outre Giuly, seuls trois joueurs de l'effectif ont plus de trente ans). Vahirua: "Un choix évident" L'autre recrue de dernière minute n'est autre que Marama Vahirua. Champion de France en 2001 avec le FC Nantes, l'ancien Nancéien peut lui aussi se targuer d'avoir acquis au fil des années une riche expérience. Il faut dire que le Tahitien évolue en Ligue 1 depuis maintenant 13 ans. Et comme pour Giuly, la Ligue 2 s'apparente à une grande première. "C'était pour moi un choix évident. Monaco, même en Ligue 2, c'est un grand club, qui m'a toujours fait rêver. J'arrive ici avec une grosse envie, je suis très motivé. Je vais essayer d'apporter le meilleur de moi-même dans un championnat très relevé. L'objectif, c'est la montée" a ainsi déclaré l'ancien niçois le jour de sa signature sur le Rocher. Avec ces deux attaquants expérimentés, l'AS Monaco peut donc voir la suite avec plus de sérénité. Et pour cela, il faudra s'imposer à domicile contre une très solide équipe de Reims qui compte déjà 6 points au compteur. Pour l'occasion, Laurent Banide devrait pouvoir compter sur Giuly. Ce dernier s'entraîne depuis longtemps avec ses nouveaux partenaires, et semble physiquement affûté. Pour Vahirua, rien n'est moins sûr. Il est possible en effet que le Tahitien ne soit pas qualifié à temps pour prendre part à cette rencontre comptant pour la troisième journée du championnat. Mais dans tous les cas, l'ASM n'a désormais plus d'excuse.