"MMA", zéro blabla

  • A
  • A
"MMA", zéro blabla
Partagez sur :

Marie Marchand-Arvier a fait taire les sceptiques avec fracas. La Française a pris la deuxième place de la descente de Lake Louise, à 1"68 de l'intouchable Lindsey Vonn (qui l'a emporté en 1'51"35). Mais l'essentiel n'est évidemment pas là pour "MMA", qui réalise là la meilleure performance de sa carrière sur la discipline. Reste à espérer que ce ne soit pas qu'un feu de paille.

Marie Marchand-Arvier a fait taire les sceptiques avec fracas. La Française a pris la deuxième place de la descente de Lake Louise, à 1"68 de l'intouchable Lindsey Vonn (qui l'a emporté en 1'51"35). Mais l'essentiel n'est évidemment pas là pour "MMA", qui réalise là la meilleure performance de sa carrière sur la discipline. Reste à espérer que ce ne soit pas qu'un feu de paille. Intouchable. La saison à peine repartie, et Lindsey Vonn est déjà à 1 000 lieues de ses concurrentes. Après avoir déjà assommé la descente de vendredi, l'Américaine l'a emporté pour la neuvième fois de sa carrière à Lake Louise (en 1'51"35, contre 1'53"19 la veille). En descente seulement, bien entendu... Mais pour une fois, le clan français n'est certainement pas d'humeur à s'apitoyer devant les performances extraordinaires, diaboliques, démoniaques, de la tigresse des pistes. Car juste derrière l'extraterrestre, Marie Marchand-Avier s'est adjugée une superbe deuxième place. Très vite en tête, puisque partie en sixième position seulement, "MMA" a donc rapidement pris les commandes. Pour ne les lâcher que 13 passages après, c'est-à-dire au moment du déboulé de Vonn. La joie est totale pour la native de Laxou (Meurthe-et-Moselle), qui monte ainsi sur un podium pour la quatrième fois de sa carrière, et la troisième en descente. La Française réalise tout simplement son meilleur résultat sur la discipline, puisqu'elle n'avait pris que la 3e place à Cortina d'Ampezzo, en janvier 2007, puis à Lenzerheide en mars de la même année. Viletta: "Ni ma piste, ni ma discipline" Jusqu'ici, la plus belle réussite de Marchand-Arvier en Coupe du monde était également une 2e position, obtenue sur le Super-G de Saint-Moritz en janvier 2010. Sans compter, évidemment, sa deuxième place aux championnats du monde de Val-d'Isère en 2009... Alors que son meilleur résultat la saison passée en descente se limitait à une 7e place (à Cortina d'Ampezzo), la skieuse des Contamines valide déjà le travail réalisé depuis l'arrivée du nouvel entraîneur Nicolas Burtin. C'est peut-être une simple coïncidence, mais peut-être pas... Alors que chez les dames, la course n'a accouché d'aucune surprise - en tout cas pas sur le nom du vainqueur - ça n'a pas vraiment été le cas chez les hommes. A l'étonnement général, Sandro Viletta a remporté le premier succès de sa carrière en Super-G, à Beaver Creek, en 1'18"71 et avec 20 centièmes d'avance sur Aksel Lund Svindal. "C'est le genre de surprise à laquelle on ne s'attend pas, a expliqué le Suisse après sa victoire. Je suis si heureux de ce résultat, comment croire à une journée pareille ? Je vais avoir besoin de temps pour me l'expliquer. Ce n'est ni ma piste, ni ma discipline !" Il y a des jours comme ça.