MMA fait face à Val d'Isère

  • A
  • A
MMA fait face à Val d'Isère
Partagez sur :

Val d'Isère représente de bons et de très mauvais souvenirs pour Marie Marchand-Arvier. La Haut-Savoyarde, médaillée aux Mondiaux 2009, y a connu un vrai traumatisme avec une lourde chute la saison dernière. Elle a, petit à petit, remonté la pente et débarque ce week-end avec une grosse envie. MMA devra, de surcroît, faire oublier une étape très décevante à Lake Louise lors du premier rendez-vous vitesse de la saison.

Val d'Isère représente de bons et de très mauvais souvenirs pour Marie Marchand-Arvier. La Haut-Savoyarde, médaillée aux Mondiaux 2009, y a connu un vrai traumatisme avec une lourde chute la saison dernière. Elle a, petit à petit, remonté la pente et débarque ce week-end avec une grosse envie. MMA devra, de surcroît, faire oublier une étape très décevante à Lake Louise lors du premier rendez-vous vitesse de la saison. Un long tunnel a suivi sa chute en Super G en décembre dernier. Marie Marchand-Arvier n'a jamais caché que ce gros gadin a foncièrement modifié son approche de la course. "Je suis repartie de zéro, cela a été une remise en question. Je savais que c'était dangereux. Il a fallu prendre du recul, digérer. A la longue, cela m'a enrichi. Je sais qu'il y a des risques et je sais pourquoi je fais du ski car c'est ça qui me fait vibrer ", expliquait-elle avant le début de la saison. Tout est revenu à la normale dans un monde forcément à part. Après une bonne préparation cet été, notamment au Chili "avec des conditions incroyables", elle en est revenue remontée à bloc... Presque trop. Car à Lake Louise lors des premières confrontations avec le reste de la meute, cela ne s'est pas franchement déroulé comme prévu. Les conditions difficiles l'ont bloquée, elle a skié en dedans avec pour conséquence des résultats éloignés des attentes. 19e et 13e des deux descentes et 13e du Super G. Un coup au moral pour tout le groupe vitesse puisque le meilleur résultat a été signé par la revenante Marion Rolland, septième de la première descente. Ça fait peu et cela aura au moins servi de source de motivation pour tout le groupe de vitesse. Une victoire cette saison On en revient donc à Val d'Isère. Un moment fort pour Marie Marchand-Arvier qui ne s'est pas défilée. Elle qui a fait appel à un préparateur mental depuis sa chute de l'an dernier a su dompter sa peur et miser sur ses certitudes. Premier entraînement: troisième temps. Deuxième entraînement: cinquième temps. Voilà, MMA est là et elle compte bien prouver que le Super G de décembre 2009 n'est plus qu'un lointain souvenir. Elle est prête à relever un autre gros défi: celui de faire face aux filles en forme du moment en vitesse à savoir Maria Riesch qui a remporté les deux descentes de Lake Louise et Lindsey Vonn, impératrice de la vitesse ces dernières saisons et qui s'est offert le Super G de Lake Louise. MMA qui vise ouvertement une première victoire en Coupe du monde cette saison, devra en passer par là. "Je tourne autour, j'en ai la capacité, même si je n'ai pas encore tout réuni. Sur certaines portions je suis dans les plus rapides, l'objectif est de le faire partout", glisse la skieuse des Contamines Montjoie. Tout mettre dans le bon sens dès vendredi pour le Super G et samedi pour la descente. Le défi est lancé.