Mission réussie pour les Bleus

  • A
  • A
Mission réussie pour les Bleus
Partagez sur :

Comme face à l'Allemagne la veille (70-65), l'équipe de France s'est imposée dans la difficulté face à la Lettonie mardi à Gdansk (60-51), lors de son deuxième match du premier tour de l'Euro 2009. Menés à la pause (16-21), les Bleus ont fait la différence en fin de match, grâce notamment à Tony Parker, auteur de 23 points, et obtiennent ainsi leur billet pour le 2e tour.

Comme face à l'Allemagne la veille (70-65), l'équipe de France s'est imposée dans la difficulté face à la Lettonie mardi à Gdansk (60-51), lors de son deuxième match du premier tour de l'Euro 2009. Menés à la pause (16-21), les Bleus ont fait la différence en fin de match, grâce notamment à Tony Parker, auteur de 23 points, et obtiennent ainsi leur billet pour le 2e tour.Pour son deuxième match de l'Euro 2009 en Pologne, disputé mardi face à la Lettonie, l'équipe de France a connu une soirée contrastée. A la peine en première période, en raison notamment d'un manque d'adresse criant, les Bleus ont trouvé les ressources pour réagir en seconde période et s'imposer sur le fil (60-51). Un succès capital qui leur permet d'accéder directement au deuxième tour avant même d'affronter la Russie mercredi. Comme face aux Allemands la veille, les Bleus peinent à entrer dans la rencontre face à une formation lettone ambitieuse dans ce tournoi. Auteur de deux fautes dans les premières minutes, Ronny Turiaf est contraint de céder sa place à l'intérieur à Ali Traoré, qui profite de l'absence d'Ian Mahinmi, victime d'une contracture, pour se mettre en valeur et mettre la France sur de bons rails. Auteur de neuf points en quatre minutes, le Villeurbannais, qui terminera le match à douze points, permet en effet aux siens d'atteindre la fin du premier quart-temps avec cinq points d'avance (13-8).Un deuxième quart-temps catastrophiqueSi la défense des Tricolores est bien en place, leurs difficultés offensives vont se faire cruellement sentir au cours d'un deuxième quart-temps cauchemardesque. Particulièrement maladroits, les Bleus n'inscrivent que trois points en dix minutes et atteignent le repos avec un handicap de cinq longueurs (16-21). Décontenancés, les hommes de Vincent Collet ne parviennent pas à refaire leur retard et se montrent toujours aussi inefficaces, notamment sur la ligne des lancers francs, enregistrant un retard maximum de dix points après 26 minutes de jeu (23-33).Mais sous la houlette de Tony Parker, enfin libéré, et Boris Diaw, auteur de deux trois points consécutifs, les Français reviennent à hauteur des Baltes avant de repasser devant grâce à deux nouveaux tirs primés de Nando De Colo, neuf points au total, en fin de troisième quart-temps (41-37). Les dernières minutes sont plus indécises mais la réussite retrouvée des Bleus sur les tirs extérieurs leur permet de faire la différence. Sans briller, l'équipe de France s'impose pour la deuxième fois consécutive dans cet Euro (60-51) et décroche ainsi son billet pour le deuxième tour. De quoi aborder le dernier match du Groupe B prévu mercredi face à la Russie avec plus de sérénité.