Milan va mieux, pas l'Inter

  • A
  • A
Milan va mieux, pas l'Inter
Partagez sur :

Si les deux clubs milanais ont manqué leur début d'exercice en Serie A, l'AC Milan semble sur la voie de la rédemption après son écrasant succès contre Palerme (3-0), samedi soir, lors de la 7e journée. Ce qui n'est pas le cas de l'Inter qui, plus tôt dans la journée, a mordu la poussière à Catane (2-1). Dans le haut de tableau, Naples a connu la défaite chez lui contre Parme (1-2), laissant un boulevard en tête à la Juventus et l'Udinese, engagées dimanche.

Si les deux clubs milanais ont manqué leur début d'exercice en Serie A, l'AC Milan semble sur la voie de la rédemption après son écrasant succès contre Palerme (3-0), samedi soir, lors de la 7e journée. Ce qui n'est pas le cas de l'Inter qui, plus tôt dans la journée, a mordu la poussière à Catane (2-1). Dans le haut de tableau, Naples a connu la défaite chez lui contre Parme (1-2), laissant un boulevard en tête à la Juventus et l'Udinese, engagées dimanche. "Le classement ? Nous devons le regarder". Claudio Ranieri, l'entraîneur de l'Inter Milan, ne croit pas si bien dire. Dix-septièmes avant cette 7e journée de Serie A, les Nerazzurri risquent de plonger dans la zone des relégables au terme de ce week-end si Lecce, Cesena et Bologne l'emportent. Pour la quatrième fois de la saison en championnat, les coéquipiers de Giampaolo Pazzini ont connu la défaite, à Catane cette fois-ci (2-1). L'heure est grave pour les hommes du président Massimo Moratti. Malgré une bien jolie ouverture du score en reprise de volée d'Esteban Cambiasso dès la 6e minute, les Lombards ont craqué en début de seconde période sous la pluie sicilienne, encaissant un but de Sergio Almiron (47e) avant de concéder un penalty transformé par Francesco Lodi (50e). "Nous avons besoin de travailler athlétiquement et tactiquement et de récupérer des joueurs importants, analysait Claudio Ranieri dans La Gazzetta dello Sport, avant d'ajouter: Nous devons rester sereins et costauds, parce qu'il y a tant de travail à faire." C'est le moins que l'on puisse dire. L'AC Milan reprend des couleurs De son côté, l'AC Milan va mieux. Battus sur la pelouse de la Juventus Turin (2-0), voilà quinze jours, les Rossoneri ont réagi de fort belle manière en écrasant Palerme (3-0). L'ancien Rosanero Antonio Nocerino avait mis ses nouveaux coéquipiers sur la bonne voie juste avant la pause (40e), avant que Robinho, servi par Zlatan Ibrahimovic, ne double la mise au retour du vestiaire (55e). Assurés du break, les Lombards continuaient tout de même de pousser, et sur un centre en retrait d'Ignazio Abate, Antonio Cassano parachevait le succès milanais (64e), qui leur permet de remonter provisoirement à la 11e place. Certes, ce n'est pas encore Byzance pour le champion en titre. Mais c'est toujours six places et quatre points de mieux que le frère ennemi intériste. Enfin, dans le haut de tableau, Naples, pourtant au complet, a connu sa première défaite de la saison en championnat face à Parme (1-2). Si le joker offensif Giuseppe Mascara (76e) avait répondu à l'ouverture du score de Massimo Gobbi (58e), Francesco Modesto a finalement eu le dernier mot (83e) en faveur des Gialloblu, auteurs de leur deuxième succès consécutif en championnat. Une défaite qui pourrait éjecter les Azzurri du podium et les laisser quatre points derrière la Juventus Turin et l'Udinese, respectivement en déplacement au Chievo Vérone et à l'Atalanta Bergame, dimanche.