Milan s'est cassé les dents

  • A
  • A
Milan s'est cassé les dents
Partagez sur :

Pas de vainqueur ce mardi entre l'AC Milan et la Lazio Rome (0-0), dans le choc au sommet de la 23e journée de Serie A. Les Milanais ont eu de nombreuses occasions au cours de la partie, sans parvenir à trouver la faille. Au classement, sept points séparent toujours les Rossoneri des Romains, mais Naples, en déplacement à Vérone mercredi, peut revenir à deux points du leader.

Pas de vainqueur ce mardi entre l'AC Milan et la Lazio Rome (0-0), dans le choc au sommet de la 23e journée de Serie A. Les Milanais ont eu de nombreuses occasions au cours de la partie, sans parvenir à trouver la faille. Au classement, sept points séparent toujours les Rossoneri des Romains, mais Naples, en déplacement à Vérone mercredi, peut revenir à deux points du leader. Ce choc au sommet entre l'AC Milan, premier, et la Lazio Rome, troisième, était alléchant sur le papier. Pourtant très débridée, la rencontre s'est finalement achevée sur un score sans but (0-0), pour l'ouverture de la 23e journée de Serie A. Les Milanais, invaincus depuis le début de l'année, poursuivent leur série et portent à six leur nombre de matches sans défaite pour entamer le mois de février. Ils restent aussi en tête du classement, avec sept longueurs de marge sur les Romains. Mais Naples, qui se rend à Vérone mercredi, a l'occasion de revenir à deux points en cas de succès face au Chievo. Ce résultat n'est donc pas forcément une bonne affaire, même si les Rossoneri maintiennent la Lazio à bonne distance. Pour les Milanais, ce match en milieu de semaine était évidemment l'occasion de creuser l'écart au classement sur un concurrent direct pour le titre. Et en attendant le résultat de leur dauphin napolitain mercredi sur la pelouse du Chievo, les hommes de Massimiliano Allegri pouvaient frapper un grand coup sur la Serie A. Percutants, les Lombards l'ont été face à la Lazio, à de multiples reprises d'ailleurs, sans parvenir à tromper la vigilance de Muslera, le gardien romain. Par manque de précision dans le dernier geste, comme Mathieu Flamini (13e, 21e et 36e) et Emanuelson (34e). Par manque de réussite aussi avec un incroyable double-poteau de Zlatan Ibrahimovic au tout début de la seconde période (51e). Transparent dans ce match, Alexandre Pato cède sa place en attaque à Antonio Cassano, la recrue hivernale milanaise, peu après l'heure de jeu. Le jeune brésilien de 21 ans, critiqué ces dernières semaines pour son manque d'investissement dans l'équipe, n'arrange pas son cas. Sous pression par instants, les joueurs de la Lazio, eux, ne s'affolent pas et gèrent avec sérénité les temps forts milanais avant de se porter vers l'avant. Sans réussite également pour Hernanes, le trublion romain, et ses partenaires. Ce match, agréable à suivre, s'achève sur une nouvelle salve d'occasions pour le Milan avec Robinho (70e), Cassano et Ibrahimovic (90e) dans les bons coups. Mais Muslera, très fort sur sa ligne, veille au grain jusqu'au coup de sifflet final.