Milan, personne ne bouge

  • A
  • A
Milan, personne ne bouge
@ Reuters
Partagez sur :

SERIE A - Accrochés à Palerme et contre Naples, l'Inter et l'AC Milan ne se lâchent pas.

SERIE A - Accrochés à Palerme et contre Naples, l'Inter et l'AC Milan ne se lâchent pas. L'occasion était magnifique. Après avoir passé une grande partie de la saison à une dizaine de points de son grand rival, l'AC Milan avait l'opportunité dimanche de prendre la tête de la Serie A, aux dépens de l'Inter Milan. Opposés à Naples, les Rossoneri n'ont cependant toujours pas matérialisé au classement les trajectoires inverses que suivent les deux équipes en championnat depuis quelques semaines. Campagnaro a ouvert le score pour les visiteurs (13e), avant une égalisation rapide de Filippo Inzaghi (26e), mais le tableau d'affichage n'a plus évolué ensuite. La veille, les Nerazzurri ont eux continué d'avancer à tout petits pas. Comme à leur mauvaise habitude, les hommes de José Mourinho ont dû se contenter d'un match nul (1-1) samedi soir, le cinquième en sept rencontres de championnat ! Pourtant, Diego Milito s'était encore une fois mué en homme providentiel pour les Interistes. L'Argentin avait inscrit son dix-septième but de la saison sur penalty peu après la dixième minute, une sanction consécutive à une faute de Bovo sur Lucio. Mais l'avantage interiste n'a duré que treize minutes, jusqu'à l'égalisation de l'Uruguayen Edison Cavani. Avec au bout un score de parité qui n'arrange personne, puisque Palerme voit sa quatrième place menacée par la Juventus et la Sampdoria. Pour les quadruples champions en titre, la soirée s'avère d'autant plus négative que l'AS Rome en a également profité pour se rapprocher. Face à l'Udinese, Luca Toni et Mirko Vucinic ont fait parler la poudre pour mener la Louve vers un succès probant (4-2). L'Italien avait ouvert le score, avant que le Montégrin ne réalise le triplé. Entre temps, Antonio Di Natale avait porté son total de buts en championnat à 21 unités. Mais c'était insuffisant pour empêcher les Giallorossi de revenir à quatre points de l'Inter Milan, au sommet d'une Serie A de plus en plus indécise...