Milan met la pression

  • A
  • A
Milan met la pression
Partagez sur :

Profitant du report du match du leader, la Juventus Turin face à Naples ce dimanche soir, l'AC Milan est passé devant son rival grâce à sa victoire contre Catane (4-0) lors de la 11e journée de Serie A. Les champions en titre sont toutefois encore devancés par la Lazio et l'Udinese, vainqueur de Sienne (1-0) et qui prend les commandes du championnat.

Profitant du report du match du leader, la Juventus Turin face à Naples ce dimanche soir, l'AC Milan est passé devant son rival grâce à sa victoire contre Catane (4-0) lors de la 11e journée de Serie A. Les champions en titre sont toutefois encore devancés par la Lazio et l'Udinese, vainqueur de Sienne (1-0) et qui prend les commandes du championnat. Pas de détails. L'AC Milan a signé une cinquième victoire consécutive en Serie A ce dimanche, dominant aisément une équipe de Catane qui venait pourtant d'accrocher la Lazio puis de battre le Napoli. Tout du piège donc pour des Rossoneri surpris cette semaine par Bate Borisov en Ligue des champions (1-1), laissant le Barça filer vers la première place du groupe H. La thèse d'un Milan émoussé et en quête de deuxième souffle avant la trêve n'a pourtant tenu que huit minutes. Lanzafame a en effet bien aidé les Milanais à se rassurer en fauchant Robinho dans la surface suite à une merveille de passe en profondeur d'Ibrahimovic, conjuguée à une défense sicilienne bien naïve sur ce coup. Le Suédois exécute la sentence et ouvre la marque (1-0, 8e). Le Milan poursuit son pressing très haut et Robinho double la mise après 24 minutes. Servi sur la gauche, le Brésilien repique, se joue de Bellusci qui en perd ses appuis et glisse une petite frappe enroulée du pied droit dans le petit filet opposé (2-0). Il faut en plus une parade d'Andujar face à Seedorf pour éviter un naufrage des Siciliens (25e). Des Bianconeri en chassent d'autres... Rentrant aux vestiaires avec ce net avantage, les Lombards s'endorment quelque peu à la reprise, laissant le ballon à leurs adversaires, trop maladroits pour revenir dans le match à l'exemple de l'ancien Stéphanois Bergessio, hors du coup. Et puisque l'après-midi des Siciliens semble maudit, la défense passe encore au travers, Lodi cafouillant devant son but suite à une action confuse pour permettre à Seedorf de pousser le ballon dans le but (3-0, 69e). Zambrotta y va également de son but pour clore la démonstration suite à un coup franc d'Aquilani repoussé par Andujar (4-0, 72e). Sans forcer son talent, Milan rejoint la trêve avec le plein de confiance. Mais pas la position de leader. Si les Turinois ont vu leur match face à Naples repoussé en raison des intempéries, l'Udinese a bien assuré le coup. Basta dès la première minute et Di Natale ont permis aux hommes de Guidolin de s'imposer face à Sienne malgré un but tardif de Bolzoni et le forcing (2-1) des Toscans. Les Zebrette sont talonnés par la Lazio, vainqueur in extremis de Parme grâce à Sculli (1-0) pour donner un peu plus de suspense à cette Serie A resserrée...