Michalak remplace Elissalde, blessé

  • A
  • A
Michalak remplace Elissalde, blessé
@ Maxppp
Partagez sur :

XV DE FRANCE - Touché au mollet, Elissalde laisse sa place à Michalak pour l'Ecosse.

XV de France - Touché au mollet, Elissalde laisse sa place à Michalak pour l'Ecosse. "Vu que je n'ai pas de site internet pour communiquer, je viens vous voir directement..." Victime d'une déchirure du soléaire gauche (mollet) mercredi à l'entraînement, Jean-Baptiste Elissalde doit renoncer à la première journée du Tournoi des VI Nations, dimanche en Ecosse. Le Toulousain, qui devait débuter sur le banc à Murrayfield, n'a pas perdu son sens de l'humour pour autant, faisant référence à son partenaire en Bleu Sébastien Chabal, désormais interdit de Twitter, lors de l'annonce de son forfait à Marcoussis, avant de reprendre son sérieux. "C'est la vie, a-t-il soupiré face à la presse, fataliste. Il y a dix ans je débutais en équipe de France suite au forfait de Richard Dourthe. Je ne suis pas le premier, ni le dernier." Sélectionné en tant que remplaçant, Elissalde avait pour mission de couvrir les postes de demi de mêlée, de demi d'ouverture et de deuxième buteur en cas de blessure de Morgan Parra, n°9 titulaire. Le joueur du Stade Toulousain a lui-même annoncé son forfait après avoir passé une IRM dans la matinée. "Hier, à l'entraînement, j'ai ressenti une douleur qui ne m'avait pourtant pas paru forcément très vive à l'intérieur du mollet, je pensais même à une petite contracture. Il s'est avéré que ce matin, en me levant, j'avais du mal à dérouler le pied et à marcher. Les médecins ont préféré prendre toutes leurs précautions et faire un examen qui a révélé une lésion du (muscle) soléaire. Il faudra attendre lundi pour avoir plus d'informations sur la nature de la blessure mais en tout cas pour les quinze prochains jours, pour l'Ecosse (dimanche, ndlr) et l'Irlande (le samedi 13 février, ndlr), c'est fini." Elissalde ou le déjà le troisième forfait au sein du groupe des 30 auquel est confronté le staff tricolore après ceux des deuxièmes lignes Romain Millo-Chluski et Sébastien Chabal. Clin d'oeil à Michalak A 32 ans, Elissalde, qui n'avait plus été appelé en équipe de France depuis un match contre les Iles Pacifique en novembre 2008, n'a semblé ne guère se faire d'illusions sur son avenir international. "Je me demande si ce n'est pas le destin. C'est comme ça, c'est écrit, je suis arrivé il y a dix ans jour pour jour après une blessure de Richard Dourthe. On sait quand on s'en va, on ne sait pas quand on revient. Je souhaite à la personne qui va me remplacer d'être là pour les dix prochaines années parce que c'est un clin d'oeil pour lui", a-t-il ajouté en allusion à Frédéric Michalak, son partenaire de club, dont la carrière balbutie depuis la Coupe du monde 2007. Quelques minutes plus tard, sans surprise, le nom de Michalak, qui n'a été sélectionné qu'une fois contre l'Italie en mars 2009 – déjà rappelé à l'époque suite à un forfait – et ne faisait pas partie du groupe initial des 30 joueurs retenus pour le Tournoi, sortait du chapeau des sélectionneurs. L'ancien joueur des Sharks était attendu à Marcoussis dans la journée ou vendredi matin, a annoncé l'encadrement du XV de France.