Michalak au RCT !

  • A
  • A
Michalak au RCT !
Partagez sur :

Un an après son deuxième départ vers l'Afrique du Sud, Frédéric Michalak a décidé de poursuivre sa carrière au Rugby Club de Toulon la saison prochaine. L'ancien Toulousain découvrira son deuxième club en Top 14, avec lequel il va s'engager pour trois ans. Un retour motivé par un objectif: réintégrer le XV de France.

Un an après son deuxième départ vers l'Afrique du Sud, Frédéric Michalak a décidé de poursuivre sa carrière au Rugby Club de Toulon la saison prochaine. L'ancien Toulousain découvrira son deuxième club en Top 14, avec lequel il va s'engager pour trois ans. Un retour motivé par un objectif: réintégrer le XV de France. Encore un gros coup pour Mourad Boudjellal ! En grand habitué de l'exercice, le président de RC Toulon s'apprête à pêcher un nouveau gros poisson. Joueur des Natal Sharks depuis le mois d'avril dernier, Frédéric Michalak a en effet décidé de s'engager pour trois saisons avec le club de la Rade à partir de la saison prochaine. Une information annoncée dans la journée de vendredi par lequipe.fr et confirmée dans la soirée sur Canal + par Mourad Boudjellal: "Rien n'est signé, mais on a terminé la partie discussions. Frédéric Michalak a fait le choix de jouer à Toulon la saison prochaine, nous, on est d'accord pour l'accueilir, on essaiera de concrétiser par un petit bout de papier quand ce sera autorisé". Ce retour en France, l'ancien Toulousain l'avait lui-même annoncé au mois de novembre dernier, poussé par le désir de renouer avec le maillot bleu: "Je veux retourner en Europe l'été prochain. Parce que j'ai vraiment envie de retrouver les Bleus et que c'est plus facile lorsqu'on joue en Europe, notamment en raison du calendrier", avait ainsi lancé le joueur, dans les colonnes de L'Equipe. Ca tombe bien, le RC Toulon se fait fort de lui redonner ses galons d'international: "C'est symbolique car Frédéric Michalak était l'homme de 2003 (de la Coupe du monde 2003, ndlr) avec Jonny Wilkinson. On a relancé Jonny Wilkinson en équipe d'Angleterre, on veut en faire de même avec Frédérric Michalak", a poursuivi Mourad Boudjellal sur Canal +. Laporte le veut à la mêlée Non appelé par Marc Lièvremont pour la dernière Coupe du monde, Frédéric Michalak veut mettre toutes les chances de son côté, pour retrouver le maillot frappé du Coq, qu'il a porté à 54 reprises. Reste désormais à savoir si Philippe Saint-André comptera sur un joueur encore dans la force de l'âge (29 ans) et qui s'estime au top de sa forme. "Pour jouer au rugby au haut niveau, il faut s'y consacrer à 100%. Je faisais trop de choses en dehors du rugby. En ce moment, il n'y a que ça qui m'habite", avait-il prévenu, au mois de novembre. Après sa saison de Super 15, Frédéric Michalak tâchera de le prouver sous un autre maillot rouge et noir, qui ne sera pas celui de Toulouse, son club formateur, et son club de toujours. "Ce ne sera pas à Toulouse. Je reste un supporter du Stade, mais j'y ai vécu ce que j'avais à vivre", avait ainsi prévenu celui qui est parti fâché avec Guy Novès, déçu du traitement qu'il avait subi dans la Ville Rose après son premier retour d'Afrique du Sud. Pour l'heure, Bernard Laporte a d'ores et déjà prévenu en conférence de presse, sa nouvelle recrue vient sur la Rade pour jouer au poste de demi de mêlée et ne sera donc pas en concurrence avec Jonny Wilkinson.