Miami se délite

  • A
  • A
Miami se délite
Partagez sur :

LeBron James ne fait pas tout. Auteur de 35 points, 10 rebonds et 9 passes, l'ailier du Heat n'a pu éviter la nouvelle défaite des siens face aux Celtics (112-107), jeudi soir, en saison régulière NBA. Les Lakers, invaincus jusque-là, ont été surpris par les Nuggets (112-118). Joakim Noah a compilé 17 points, 7 rebonds et 5 passes lors du succès des Bulls face aux Warriors (120-90).

LeBron James ne fait pas tout. Auteur de 35 points, 10 rebonds et 9 passes, l'ailier du Heat n'a pu éviter la nouvelle défaite des siens face aux Celtics (112-107), jeudi soir, en saison régulière NBA. Les Lakers, invaincus jusque-là, ont été surpris par les Nuggets (112-118). Joakim Noah a compilé 17 points, 7 rebonds et 5 passes lors du succès des Bulls face aux Warriors (120-90). LE MATCH: HEAT-CELTICS (107-112) Qu'il est loin le record des Bulls... Miami, que certains pensaient capable de titiller le bilan de 72 victoires contre 10 défaites établi par Chicago en 1995-96 rien qu'en alignant sur le parquet ses trois stars LeBron James, Dwyane Wade et Chris Bosh, n'en finit plus de déchanter. Deux jours après le Utah Jazz (116-114), ce sont les Boston Celtics qui sont venus s'imposer à l'American Airlines Arena (112-107), jeudi soir. Pas une première pour les hommes de Doc Rivers qui avaient déjà scalpé le tout nouveau (tout beau ?) "Big Three" floridien en ouverture de la saison régulière, au Garden cette fois-là. Avec désormais quatre revers au compteur, en neuf sorties, les joueurs d'Erick Spoelstra vont devoir bûcher pour convaincre. "Nous sommes la meilleure équipe à 5-4", clame pourtant Dwyane Wade, très peu en réussite avec un affreux 2/12 aux tirs, dont 0/5 à longue distance, pour un total de 8 points, 1 rebonds et 3 passes en... 40 minutes. "Mais on a encore beaucoup de travail à faire", admet-il. Une précision utile car le Heat, porté face aux C's par un LeBron James une nouvelle fois tout proche du triple-double (35 points, 10 rebonds, 9 passes), reste une formation trop dépendante de son trio de choc. Pour preuve, seuls Udonis Haslem (21 points, 10 rebonds) et Eddie House (13 points) ont eu un apport notable en sortie de banc. Insuffisant pour revenir à hauteur de la franchise du Massachussetts, qui a pris les commandes de la rencontre dès le premier quart-temps (27-20) pour porter son avance à quinze longueurs à la pause (61-46). Il faut dire, aussi, que Boston a tout fait pour éviter un retour de Miami, Ray Allen terminant avec 35 points à... 7/9 derrière la ligne ! "Il a été incroyable des deux côtés du terrain", a tenu à préciser son coach, Doc Rivers, pour mieux souligner le travail défensif de son ailier vétéran. Avec 16 points et 13 rebonds, Kevin Garnett a tout dévoré sous le cercle, remportant son match-up avec Chris Bosh (15 points, 7 rebonds). Quant à Paul Pierce (25 points) et Rajon Rondo (8 points, 16 passes), ils ont été fidèles à ce qu'ils produisent d'habitude. "Tout le monde est bien entré dans le match et a parfaitement fait son job", a apprécié l'entraîneur des Celtics, leaders de la conférence Est avec 7 victoires contre 2 défaites. LES FRANÇAIS DE LA NUIT Il n'y avait pas à chercher trop longtemps pour trouver le seul joueur français à être sur le pont en NBA la nuit dernière. Joakim Noah a, une nouvelle fois, montré que les Bulls avaient bien fait de miser gros sur lui à l'intersaison. Seul petit bémol, pas de double-double pour le pivot tricolore. Une première pour lui depuis le début de saison. Mais peut-on vraiment lui en vouloir ? "Jooks", auteur d'une sortie médiatique appuyée à l'encontre de Kevin Garnett la veille, a tout de même compilé 17 points, 7 rebonds et 5 passes lors du large succès de Chicago contre Golden State (120-90). Une prestation qui, cumulée à celles de Luol Deng (26 points, 11 rebonds, 6 passes) et Derrick Rose (22 points, 13 passes), a suffi à faire exploser des Warriors limités, qui s'en sont remis à Monta Ellis (24 points, 5 rebonds, 5 passes) pour sauver la face. LA STAT: 1 Un, comme le nombre de défaites des Los Angeles Lakers. Invaincus après huit matches en saison régulière, les joueurs de Phil Jackson ont été cueillis à froid par les Denver Nuggets (112-118), la nuit dernière dans le Colorado. Carmelo Anthony, qui n'est toujours pas parti, a tout donné avec 32 points et 13 rebonds lors d'une rencontre que ses partenaires avaient pourtant bien mal débutée. Mais, alors qu'ils menaient de huit longueurs à l'entame du derneir acte, les Californiens ont craqué (19-33) malgré les 34 points, 3 rebonds et 5 passes de Kobe Bryant et l'excellente copie rendue par Pau Gasol à l'intérieur (17 points, 20 rebonds). Il n'y a donc plus qu'une seule équipe encore invaincue outre-Atlantique: les New Orleans Hornets. Jusqu'à quand ?