Miami de mieux en mieux

  • A
  • A
Miami de mieux en mieux
Partagez sur :

Le Heat est en progrès. Pour leur quatrième victoire consécutive, les Floridiens l'ont en effet emporté 89-77 face aux Hawks, Miami l'emportant grâce aux 27 points de Chris Bosh et aux 26 de Dwyane Wade après avoir fait la différence dans les ultimes minutes. Ça rigole également pour les Mavs, vainqueurs à Sacramento 103-105, et pour les Bulls, tombeurs des Rockets en prolongation 119-116 avec un nouveau double-double de Joakim Noah.

Le Heat est en progrès. Pour leur quatrième victoire consécutive, les Floridiens l'ont en effet emporté 89-77 face aux Hawks, Miami l'emportant grâce aux 27 points de Chris Bosh et aux 26 de Dwyane Wade après avoir fait la différence dans les ultimes minutes. Ça rigole également pour les Mavs, vainqueurs à Sacramento 103-105, et pour les Bulls, tombeurs des Rockets en prolongation 119-116 avec un nouveau double-double de Joakim Noah. Le match de la nuit Il est certes encore bien trop prématuré pour parler de victoire référence. Mais rarement inspirés dès qu'il s'agit de se mesurer à une équipe du haut de tableau, Miami saura forcément apprécier le succès décroché face aux Hawks. Une victoire qui fait suite à celles obtenues, cette semaine, face à Washington, à Detroit et à Cleveland, et qui permet aux Floridiens de désormais afficher un bilan de 13 victoires pour 8 défaites plus conforme à leurs ambitions. La sérénité semble ainsi être de retour dans les rangs du Heat. C'est d'ailleurs le message délivré par LeBron James à l'issue du match. "Le groupe vit de mieux en mieux. Aussi bien dans le vestiaire que sur le terrain. La confiance est là, chaque joueur peut s'appuyer sur ses partenaires et ça fait toute la différence." expliqua ainsi l'ancien Cav. Ainsi, une fois n'est pas coutume, King James n'a même pas eu besoin de s'employer pour voir le Heat faire la différence dans les ultimes minutes de la rencontre. Car s'il termine avec 22 points au compteur, le double MVP en titre a été somme toute discret, tout particulièrement après la pause, avec au final seulement 11 tirs tentés, dont un dunk féroce néanmoins bienvenu à moins de trois minutes de la fin. James en retrait, ce sont ses deux compères du Big Three Chris Bosh et Dwyane Wade qui ont été à la fête avec respectivement 27 points-10 rebonds pour l'intérieur et 26 points-10 rebonds pour le joueur emblématique de la franchise floridienne. Et il fallait bien ça pour venir à bout de Hawks pouvant s'appuyer sur une prestation conjuguée au presque parfait de son intérieur Al Horford. Si Josh Smith a été maladroit avec 11 points à 4 sur 12 aux tirs, l'ancien Gator a été impressionnant avec son 10 sur 11 aux tirs pour 22 points et 9 rebonds. C'est d'ailleurs lui qui a relancé les Hawks après la pause alors que Miami avait pris ses aises avec 14 longueurs d'avance. Un premier 8-2 pour débuter le troisième quart puis un second pour le conclure et Atlanta n'avait plus que deux longueurs de retard à l'entame du dernier quart. Las c'était sans compter que le réveil du Big Three dans les ultimes minutes et une panne d'adresse dans les cinq dernières minutes, les Hawks manquant notamment six tirs à la suite au pire du moment. La défense floridienne avait parlé... Les Français Nuit sans surprise pour le camp tricolore. Des quatre Français concernés par le programme de ce samedi, il n'y a ainsi bien eu que Joakim Noah à pouvoir être satisfait de sa soirée. Dallas l'a certes emporté, les Mavs s'imposant chez les Kings 103-105, mais Ian Mahinmi n'a ainsi pas eu voix au chapitre. A contrario, Boris Diaw a joué et même bien joué, mais les efforts de l'ancien Palois n'ont pas suffi à Philadelphie. Le capitaine des Bleus a eu beau signer 19 points à 7 sur 12 aux tirs et 6 passes, il en aurait fallu bien plus pour permettre à Charlotte de rivaliser avec son hôte. Portés par un départ canon, les Sixers l'ont en effet emporté 109-91. Quant à Mickael Pietrus, il a, lui, été victime de la double peine. Le Magic a perdu, les Floridiens s'inclinant 96-85 à Milwaukee, et le Guadeloupéen n'a pas joué, la faute à une épidémie de gastro ayant également frappé Dwight Howard ou Jameer Nelson. C'est pourquoi, il fallait bien se tourner vers Chicago pour trouver trace d'un Français satisfait. Face aux Rockets, les Bulls ont certes encore souffert, mais ils ont préservé l'essentiel en renouant avec le succès après deux revers consécutifs. S'ils ont eu besoin d'une prolongation, les hommes de Tom Thibodeau ont en effet eu le dernier mot en l'emportant 119-116. Et Joakim Noah a apporté une solide contribution en signant un nouveau double-double avec 13 points à 6 sur 11 aux tirs, 12 rebonds et 4 contres en 47 minutes La statistique Les Mavs sont bien l'équipe la plus chaude de la Ligue. Les Texans en ont offert une nouvelle démonstration en signant un neuvième succès à la suite, l'emportant 103-105 chez les Kings. La rencontre a pourtant mal débuté pour Dallas, les Californiens leur passant en effet 37 points lors du premier quart. Et si les hommes de Rick Carlisle sont dans un premier temps rapidement revenus au contact, pointant ainsi à un point à la pause, il leur a finalement fallu attendre les ultimes instants pour passer devant pour de bon. Encore menés de Dix longueurs à cinq minutes de la fin du match, les Texans ont renversé leurs hôtes en signant un 15-4 synonyme de nouvelle victoire. Une flambée décisive qui doit beaucoup aux inévitables Dirk Nowitzki et Jason Terry, meilleurs marqueurs côté Mavs avec 25 et 23 points. A Sacramento, c'est Tyreke Evans qui a été le plus en vue avec 25 points, le rookie DeMarcus Cousins compilant 17 points et 11 rebonds.