Mexès a été opéré

  • A
  • A
Mexès a été opéré
Partagez sur :

Deux jours après avoir été sérieusement touché au genou gauche lors de la rencontre perdue par la Roma face à la Juventus (0-2), Philippe Mexès a été opéré mardi dans une clinique romaine. Selon l'agence de presse italienne Ansa, l'intervention a été réussie, le défenseur français devant attaquer prochainement sa rééducation.

Deux jours après avoir été sérieusement touché au genou gauche lors de la rencontre perdue par la Roma face à la Juventus (0-2), Philippe Mexès a été opéré mardi dans une clinique romaine. Selon l'agence de presse italienne Ansa, l'intervention, qui consistait à reconstituer le ligament croisé antérieur arraché, a été réussie, le défenseur français devant attaquer prochainement sa rééducation. La Roma n'a pas tardé. Au lendemain d'un bref communiqué annonçant que Philippe Mexès allait être prochainement opéré d'une "lésion du ligament croisé antérieur du genou gauche", le joueur, touché dimanche soir lors du match de clôture de la 31e journée de Serie A face à la Juventus Turin (défaite à domcile 0-2), a été opéré mardi. C'est l'agence italienne Ansa qui révèle l'information, précisant que l'intervention chrirurgicale, pratiquée par le professeur Pierpaolo Mariani à la clinique Villa Stuart, à Rome, s'était bien passée. Une opération qui consiste à reconstituer le ligament arraché à l'aide d'une greffe et qui va obliger dans un premier temps le défenseur tricolore, âgé de 29 ans, à rester allité quelques jours dans la clinique romaine. Il devrait rejoindre son domicile en fin de semaine avant d'attaquer une longue rééducation, la durée d'indisponibilité pour une telle blessure étant estimée à six mois, même si certains, comme Mickaël Landreau peu après son arrivée à Lille, ou Anthony Réveillère qui, à Lyon, avait refusé l'opération contre l'avis des médecins de l'OL, sont revenus plus vite. Sakho en pole pour la Biélorussie Une chose est certaine: la saison de l'international tricolore (22 sélections, 1 but) est d'ores et déjà terminée et son forfait acquis pour les trois matches de l'équipe de France début juin: le premier en Biélorussie pour le compte des éliminatoires de l'Euro 2012, les deux suivants, amicaux, en Ukraine et en Pologne, où se disputera un an plus tard cet Euro 2012. En son absence, Laurent Blanc, qui s'était appuyé depuis sa prise de fonction sur la même charnière Rami-Mexès, va devoir recomposer un tandem, le favori pour suppléer le Romain étant le Parisien Mamadou Sakho, qui présente l'avantage d'évoluer à gauche, comme Mexès en Bleu, et surtout de faire partie du groupe tricolore depuis que Laurent Blanc est arrivé aux commandes de l'équipe de France. Et comme le sélectionneur aime la stabilité...