Metella encore un peu juste

  • A
  • A
Metella encore un peu juste
Partagez sur :

Pour sa première compétition internationale avec les séniors, les championnats d'Europe en petit bassin à Eindhoven, pour lesquels l'équipe de France a dépêché une délégation très nettement rajeunie, Mehdy Metella vit un apprentissage compliqué, mais nécessaire. Le Guyanais, malgré de bons chronos, a échoué en demi-finale du 100 mètres nage libre vendredi.

Pour sa première compétition internationale avec les séniors, les championnats d'Europe en petit bassin à Eindhoven, pour lesquels l'équipe de France a dépêché une délégation très nettement rajeunie, Mehdy Metella vit un apprentissage compliqué, mais nécessaire. Le Guyanais, malgré de bons chronos, a échoué en demi-finale du 100 mètres nage libre vendredi. La marche était tout de même un peu haute. A moins d'une grosses surprise sur le 50 mètres papillon ou sur le 200 mètres nage libre, Mehdy Metella devrait quitter Eindhoven, hôte des championnats d'Europe en petit bassin, sans la moindre médaille, mais aussi sans avoir disputé la moindre finale. Une probable déception pour le Guyanais, symbole de cette très, très jeune équipe de France, mais un résultat finalement assez attendu. Rappelons que Metella dispute simplement sa première compétition internationale chez les « grands », quelques mois après un Euro Juniors fructueux (6 médaille, 2 titres), dans l'imposante ombre de Yannick Agnel. Eliminé en demi-finales du 200 mètres papillon et du 100 mètres nage libre, sa distance de prédilection, le nageur de Toulouse s'est consolé en améliorant sur chaque distance son record personnel. 22"68 en 50 mètres nage libre, 52"93 en 100 mètres papillon, et 49"21 sur 100 mètres nage libre, bien trop peu pour rivaliser avec des clients comme Lagunov, Magnini ou Izotov. Mais chaque chose en son temps. Troisième titre pour Deibler Steffen Deibler surfe sur la vague allemande qui déferle Eindhoven. Déjà en or sur 50 mètres nage libre et avec le relais 4x50m jeudi, Deibler a écrasé la finale du 100 mètres papillon, vendredi, brisant au passage la barrière des 50 secondes. Vainqueur en 49"95, il a devancé le Néerlandais Joeri Verlinden (50"52) et le Slovène Peter Mankoc (50"92). Il s'agit du seul titre de la journée pour l'Allemagne, qui avait raflé 6 des 8 médailles d'or jeudi. Kromowidjojo éclipse Steffen C'était la médaille que tout Eindhoven attendait. La Néerlandais Ranomi Kromowidjojo a régalé son public en remportant, avec la manière, le 100 mètres nage libre. En égalant sa meilleure performance en combinaison (51"44), Kromowidjojo a devancé sa compatriote Femke Heemskerk (52"02), et l'Allemande Britta Steffen (52"92), double championne olympique et double championne du monde en titre en grand bassin, qui devra se contenter du bronze, pour son retour après un an d'absence.