Messi-Ronaldo: duel d'extraterrestres

  • A
  • A
Messi-Ronaldo: duel d'extraterrestres
Partagez sur :

Le Clasico qui va opposer, lundi au Camp Nou, dans le cadre de la 13e journée de Liga, le FC Barcelone au Real Madrid promet d'être particulièrement brillant. Les deux géants d'Espagne ont prouvé depuis le début de la saison que leur mano a mano ferait figure de lutte pour le titre. La rédaction dresse une série de parallèles entre le Barça et le Real. Aujourd'hui: le duel entre Messi et Ronaldo.

Le Clasico qui va opposer, lundi au Camp Nou, dans le cadre de la 13e journée de Liga, le FC Barcelone au Real Madrid promet d'être particulièrement brillant. Les deux géants d'Espagne ont prouvé depuis le début de la saison que leur mano a mano ferait figure de lutte pour le titre. La rédaction dresse une série de parallèles entre le Barça et le Real. Aujourd'hui: le duel entre Messi et Ronaldo. Attention, duel de cracks ! Le Clasico ne peut se résumer à une simple confrontation entre Leo Messi et Cristiano Ronaldo mais il est impossible de penser, même de loin, au prochain match entre le Barça et le Real sans avoir une pensée toute particulière pour ces deux monstres qui éclipsent en partie, par leur seule présence, la qualité de deux équipes qui survolent pourtant ce début de saison en Liga comme en Ligue des champions. Une réussite globale impossible à démentir pour les deux derniers Ballon d'or mais avec tout de même des qualités sensiblement différentes. Cristiano Ronaldo mène le bal en Liga puisque le Real aborde le Clasico en position de leader et qu'il est également meilleur buteur en championnat avec 15 buts. Le Portugais en a également inscrit 3 en Ligue des champions et 1 en Coupe du Roi et reste sur une série impressionnante. Et dire qu'en tout début de saison, certains journalistes espagnols ne comprenaient pas pourquoi il ne marquait pas plus. Sa réponse a fusé avec des performances de plus en plus impressionnantes. Ronaldo est orgueilleux, il est buteur dans l'âme et aime être le centre d'attention lorsqu'il est sur un terrain. Le Portugais ressemble à un alliage de vitesse et de puissance, teinté d'individualisme. Avec ses qualités hors norme, il adore faire la différence, mais a tout de même encore un peu trop tendance à en rajouter au moindre contact. Il n'empêche, son passage à Manchester United l'a vraiment endurci et le jeu dur qu'il lui est parfois réservé ne lui fait pas vraiment peur. Aujourd'hui, il avance en totale confiance: "Ce Madrid est complètement différent de celui de la saison passée. Nous n'avons perdu aucun match ni en Liga ni en Ligue des champions", a expliqué le Portugais dans le cadre d'un acte promotionnel pour Castrol. "Ce sera une rencontre impressionnante et comme nous sommes dans une bonne période, je crois que nous allons gagner là-bas. De plus, l'équipe est plus mûre, il n'y a pas de meilleur jour pour aller au Camp Nou." Messi l'extraterrestre Dans le camp d'en face, le discours est relativement proche. Et pour cause, Leo Messi est extraordinaire en ce début de saison. L'Argentin est la solution pour le Barça comme pour l'Argentine, comme en témoigne le but de la victoire face au Brésil. En tout et pour tout, Messi a frappé à 25 reprises depuis le début de la saison: 13 en Liga, 6 en Ligue des champions, 3 en Supercoupe d'Espagne, 1 en Coupe du Roi et 2 avec l'Argentine. 25 buts au mois de novembre, ça commence à faire beaucoup... Contrairement à Cristiano Ronaldo, on retient davantage les dribbles déroutants, la finesse technique, la vitesse de Leo Messi. Le petit argentin utilise clairement d'autres qualités. "J'essaie souvent de reculer un peu pour faire dézoner mon adversaire direct et pour avoir plus de place pour l'effacer en un contre un", explique-t-il sur le site de la Fifa. Et une fois dans ce cadre du un contre un, il est quasiment inarrêtable. Au-delà de cette phase de jeu, une de ses grandes qualités réside dans sa capacité de déplacement pour être à l'origine et à la conclusion des actions, grâce notamment à une qualité d'appels de balle hors norme. Et puis, contrairement à Cristiano Ronaldo présent mais battu deux fois la saison dernière au Camp Nou (0-1) puis au Bernabeu avec un but de Messi (0-2), l'Argentin justement a souvent très bien réussi face au Real. "Ce sera un grand match, comme toujours. Depuis le 6-2 du Bernabeu, je pense qu'ils ont très envie de se racheter, mais cette fois, je pense que si nous jouons à notre niveau, nous vaincrons. Ils ont enregistré l'arrivée de joueurs qui ont bien renforcé l'effectif et Mourinho leur fait le plus grand bien, mais le Barça est toujours devant", glisse l'Argentin sur le site de la Fifa. Chaque camp semble sûr et certain de ses forces et respectueux des qualités de l'autre. Le mot de la fin revient à José Mourinho sur le la Fifa: "Cristiano est l'un des deux meilleurs joueurs du monde. Il ne faut pas aller chercher plus loin. Un jour, il est meilleur que Leo Messi, un autre, c'est l'Argentin qui lui est supérieur. Mais ces deux là sont à part." Sur ce point, tout le monde est d'accord.