Messi, le doublé !

  • A
  • A
Messi, le doublé !
Partagez sur :

Sacré Ballon d'Or en 2009, Lionel Messi a de nouveau décroché la récompense individuelle suprême en 2010 lundi à Zurich, devenant ainsi le sixième joueur de l'histoire à obtenir le trophée pour la deuxième fois consécutivement. Le génial Argentin conforte, à 23 ans, son statut de meilleur joueur du monde devant ses deux coéquipiers du Barça, Iniesta et Xavi, pourtant sacrés champions du monde avec l'Espagne.

Sacré Ballon d'Or en 2009, Lionel Messi a de nouveau décroché la récompense individuelle suprême en 2010 lundi à Zurich, devenant ainsi le sixième joueur de l'histoire à obtenir le trophée pour la deuxième fois consécutivement. Le génial Argentin conforte, à 23 ans, son statut de meilleur joueur du monde devant ses deux coéquipiers du Barça, Iniesta et Xavi, pourtant sacrés champions du monde avec l'Espagne. Lionel Messi est désormais l'égal de Johan Cruyff, Kevin Keegan, Karl-Heinz Rummenigge, Michel Platini et Marco Van Basten. L'Argentin est en effet rentré dans le cercle très fermé des joueurs ayant reçu deux fois consécutivement le Ballon d'Or (*). Récompensé en 2009, le joueur du Barça a de nouveau hérité du trophée pour cette année 2010, lundi à Zurich, avec 22.65% des suffrages, devant Andrés Iniesta (17.36%) et Xavi (16.48%). Une fois n'est pas coutume, la Coupe du monde n'a pas vraiment pesé dans la décision, les deux Espagnols, sacrés champions du monde cet été, ayant été devancés par leur coéquipier en club, pourtant éliminé dès les quarts de finale cet été avec l'Argentine. "Je ne pensais vraiment pas le gagner aujourd'hui, confiait le natif de Rosario après avoir entendu son nom de la bouche de son entraîneur Pep Guardiola, choisi pour annoncer la nouvelle à l'un de ses joueurs. C'est une très grande fierté d'être en compagnie de mes amis, Andres et Xavi, qui méritaient aussi de le remporter. Je veux partager ce trophée avec tous mes amis, mes partenaires, mes proches, les supporters de Barcelone et de l'Argentine", ajoutait "La Pulga". Si le sacre de Messi ne souffrait d'aucune contestation en 2009 tant celui-ci avait été brillant sur le plan individuel en empilant les buts et les actions de grande classe, mais aussi tout remporté avec son club, le FC Barcelone, lauréat de six trophées, ce deuxième sacre consécutif est plus sujet à discussion. Certes, l'Argentin a encore été génial sur le plan individuel, multipliant les passes et les buts, mais son bilan en matière de trophée a été beaucoup moins riche. La performance individuelle plutôt que le palmarès Champion d'Espagne et vainqueur de la Supercoupe d'Espagne avec le Barça, il a en revanche échoué en demi-finales de la Ligue des champions avec les Blaugrana et en quarts de finale de la Coupe du Monde avec l'Albiceleste, au contraire de ses deux challengers, sacrés champions du monde avec l'Espagne, grâce notamment à Iniesta, buteur en finale face aux Pays-Bas, mais peut-être désavantagés par leur sens du collectif face à un soliste de génie tel que Messi. D'autant plus que le règlement du Ballon d'Or a changé et que les membres du jury chargés de voter, 208 capitaines de sélections nationales, 208 sélectionneurs et 208 journalistes du monde entier, ont désormais pour consigne de récompenser un joueur plus pour ses performances individuelles que pour son palmarès (**). Une évolution sûrement nécessaire et peut-être plus dans l'esprit du Ballon d'Or, mais qui a comme inconvénient de privilégier les attaquants au détriment des autres joueurs. Récompensé en 2006, à la suite de la victoire de l'Italie au Mondial en Allemagne, Fabio Cannavaro n'aurait ainsi sûrement pas été sacré si le jury avait appliqué cette nouvelle règle. C'est donc plus pour ses performances individuelles que Messi a de nouveau été récompensé. Formidable dribbleur et finisseur, capable de déstabiliser n'importe quelle défense, l'Argentin maintient un niveau de jeu hors-du-commun depuis deux ans. Depuis le début de saison, il est toujours aussi étincelant avec le Barça qui caracole en tête de la Liga. Avec 49 points en championnat, les Blaugrana ont déjà égalé le record de points durant une première partie de saison. Mais Iniesta et Xavi y sont aussi pour beaucoup. (*) Michel Platini est le seul à l'avoir obtenu trois fois d'affilée. (**) Les critères établis par l'article 3 du règlement du Ballon d'Or: Performance sur le terrain, comportement général dans le cadre sportif et en dehors.