Messi et le Barça régalent

  • A
  • A
Messi et le Barça régalent
Partagez sur :

Le FC Barcelone de Guardiola n'a laissé aucune chance au FC Séville, balayant les Andalous (5-0) au Camp Nou ce samedi lors de la 9e journée de Liga. Messi, Villa, tous deux auteurs d'un doublé, et Alves ont participé au festival offensif catalan qui permet aux Blaugrana de rester au contact du leader, le Real Madrid, vainqueur sur la pelouse d'Hercules Alicante (3-1).

Le FC Barcelone de Guardiola n'a laissé aucune chance au FC Séville, balayant les Andalous (5-0) au Camp Nou ce samedi lors de la 9e journée de Liga. Messi, Villa, tous deux auteurs d'un doublé, et Alves ont participé au festival offensif catalan qui permet aux Blaugrana de rester au contact du leader, le Real Madrid, vainqueur sur la pelouse d'Hercules Alicante (3-1) grâce à Ronaldo et Benzema. Les deux cadors du championnat d'Espagne n'ont pas flanché ce week-end, lors de la 9e journée de Liga. Quelques heures après la victoire du Real Madrid sur la pelouse d'Hercules Alicante (3-1), le FC Barcelone a infligé une véritable correction au FC Séville (5-0). A un mois du Clasico, programmé le 28 novembre au Camp Nou, Madrilènes et Barcelonais affichent un état de forme qui promet des étincelles. Après deux dernières sorties que l'on pourrait qualifier de timides (2-0 contre Saragosse en Liga et 2-0 contre Ceuta en Coupe du Roi), le Barça a déroulé sur son terrain face à des Sévillans rapidement dépassés par la vitesse d'exécution catalane. Le retour de Xavi, après deux semaines d'absence pour une blessure à la cheville, a fait énormément de bien dans l'entrejeu où les combinaisons se sont multipliées. Trop vite sans doute pour les Andalous. D'autant que Messi et David Villa, tous deux auteurs d'un doublé, ont concrétisé la domination barcelonaise, Daniel Alves participant lui aussi au festival offensif. La saison dernière, Séville avait déjà reçu une déculottée au Camp Nou (4-0 le 16 janvier, 18e j.). Bis repetita donc. Ronaldo: "Je suis vraiment heureux pour Benzema" De son côté, le Real Madrid a vécu une première. Les Merengue ont été menés au score pour la première fois de la saison, après un but de David Trezeguet pour Hercules Alicante. Tombeur du Barça (2-0) début septembre, le promu pensait dompter l'autre grand club d'Espagne. Mais les hommes de José Mourinho ont parfaitement réagi, grâce à Angel Di Maria et Cristiano Ronaldo, buteur à deux reprises. Karim Benzema, remplaçant en début de rencontre, a délivré deux passes décisives pour son coéquipier portugais, ravi du jeu proposé par le Français. "Je suis vraiment heureux pour lui. Son entrée en jeu a été très importante et il a été décisif", a expliqué l'ancien Mancunien. Cible cette semaine de nombreuses critiques dans la presse espagnole, suite à sa piètre performance face à Murcie (0-0) en Coupe du Roi, l'ancien Lyonnais a répondu à sa manière, sur le terrain, même s'il n'a pas marqué. "Il a posé un problème de plus à l'Hercules, a ainsi déclaré Mourinho. Il n'a pas marqué, mais il a construit les deux buts de Cristiano. C'est très important pour son moral et je suis très content pour lui." Charge désormais à Benzema de rééditer ce genre de performance pour espérer gagner une place de titulaire.