Messi, c'est géant !

  • A
  • A
Messi, c'est géant !
Partagez sur :

Messi, Messi, Messi... But ! Le résumé est rapide mais il ressemble à la réalité. Ce commentaire a été fait partout en Europe tout au long d'une saison bouclée par la victoire de Barcelone en finale de la Ligue des champions (3-1). Et une nouvelle fois, le génial Argentin a été décisif, déstabilisant à plusieurs reprises la défense de Manchester United avant de marquer et de faire marquer indirectement. Une prestation aboutie pour un joueur hors-norme.

Messi, Messi, Messi... But ! Le résumé est rapide mais il ressemble à la réalité. Ce commentaire a été fait partout en Europe tout au long d'une saison bouclée par la victoire de Barcelone en finale de la Ligue des champions (3-1). Et une nouvelle fois, le génial Argentin a été décisif, déstabilisant à plusieurs reprises la défense de Manchester United avant de marquer et de faire marquer indirectement. Une prestation aboutie pour un joueur hors-norme. Les qualificatifs vont bientôt manquer pour saluer les prestations de Lionel Messi. Car à seulement 23 ans, l'Argentin n'en finit plus de dérouter l'Europe du football par ses dribbles incroyables et ses buts inscrits à la pelle. S'il est impossible d'occulter un collectif barcelonais de très haut niveau avec notamment Xavi et Iniesta à la baguette, Messi, lui, apporte la petite étincelle qui permet de faire la différence face aux défenses les plus perméables. On l'avait vu face au Real Madrid en demi-finale aller de la Ligue des champions, cela a encore été le cas lors de la finale à Wembley. "C'est le meilleur joueur que j'ai jamais entraîné. Nous avons d'excellents joueurs mais Messi a fait la différence ce soir (samedi). Il est unique", constate Pep Guardiola, l'entraîneur blaugrana. Une ultime prestation phénoménale au coeur d'une saison qui l'est tout autant. En inscrivant le deuxième but de son équipe, il n'a pas seulement permis au Barça de prendre le large pour filer droit vers la quatrième Ligue des champions de l'histoire du club catalan. Messi a en effet inscrit à cette occasion son 53e but de la saison (31 en Liga, 12 en Ligue des champions, 7 en Coupe d'Espagne et 3 en Supercoupe d'Espagne). Cela le place en tête des meilleurs buteurs de la saison ex-aequo avec... Cristiano Ronaldo, l'attaquant portugais du Real Madrid, qui a fini la saison en trombe battant le record de buts en Liga (40). Guardiola: "Il n'est pas rassasié" Mais Messi a fait bien plus que ça. Car contrairement au soliste portugais, l'Argentin participe énormément à l'élaboration du jeu, il donne beaucoup de passes décisives et représente également le premier rideau défensif en se replaçant pour gêner les relances adverses. A Wembley, il n'a pas directement servi David Villa mais c'est une de ses nombreuses accélérations sur le flanc droit qui a permis au Barça de mettre en danger la défense mancunienne, qui n'a pas su se dégager correctement aboutissant à une frappe enroulée superbe de Villa pour le 3-1. A 23 ans, toujours aussi décontracté, Messi a encore prouvé qu'il savait répondre favorablement lors des grands rendez-vous. Une qualité de plus pour un joueur hors-norme. "Il n'est pas rassasié et va continuer à jouer comme cela pourvu que le club continue à lui offrir de tels partenaires pour briller. J'espère que tout continuera à aller bien pour lui mais l'environnement, le club, devrait lui permettre de jouer encore des années comme cela", prophétise un Guardiola qui a admis vouloir rester une saison de plus à Barcelone. Messi, lui, devrait continuer à martyriser les défenses adverses pendant encore de longues années. Pour le plus grand plaisir des socios du Barça.