Merci Messi... et l'arbitre

  • A
  • A
Merci Messi... et l'arbitre
Partagez sur :

Tenu en échec à l'approche de l'heure de jeu par Villarreal au Camp Nou, Barcelone a une nouvelle fois été délivré par Lionel Messi, qui a même inscrit un doublé en fin de partie (3-1), lors de la 11e journée de Liga. L'Argentin en est ainsi à 10 buts en 9 matches de championnat et revient à deux buts de Ronaldo. Surtout, le Barça reprend provisoirement deux points d'avance sur le Real, qui joue dimanche à Gijon.

Tenu en échec à l'approche de l'heure de jeu par Villarreal au Camp Nou, Barcelone a une nouvelle fois été délivré par Lionel Messi, qui a même inscrit un doublé en fin de partie (3-1), lors de la 11e journée de Liga. L'Argentin en est ainsi à 10 buts en 9 matches de championnat et revient à deux buts de Ronaldo. Surtout, le Barça reprend provisoirement deux points d'avance sur le Real, qui joue dimanche à Gijon. Messi-Ronaldo, même combat. Si le Portugais du Real ne cesse d'enfiler les buts comme des perles depuis le début de la saison, le Ballon d'Or suit le rythme, avec encore un nouveau doublé face au Sous-marin jaune, qui aura tenu une petite heure avant de sombrer (3-1). Désormais à 15 matches sans défaite toutes compétitions confondues depuis son unique revers de la saison, à domicile face à Hercules (0-2), lors de la 2e journée de Liga, le Barça empêche du même coup Villarreal de s'approcher à un match de son record historique, qui se montait à 11 matches sans défaite en 2008-2009. Si Villa débute l'oeuvre barcelonaise à la 22e minute, en effaçant Marchena à l'entrée de la surface avant de tromper Diego Lopez entre les jambes, les visiteurs reviennent quasi instantanément grâce à Nilmar, qui trompe de non moins jolie manière Valdes juste après une position de hors-jeu injustement sifflée contre Messi (25e) - qui donnait pour rien à Pedro en position de marquer. L'ancien Lyonnais laisse Puyol sur place et pique son ballon au-dessus du portier catalan (1-1). Tout est à refaire pour le champion d'Espagne et Capdevila (33e), puis Rossi contré par le dos d'un défenseur (34e), sont même à deux doigts de permettre aux visiteurs de prendre l'avantage. M. Delgado Ferreiro fait des siennes Mais comme souvent dans ces cas-là, Lionel Messi sort du bois. Suite à un coup franc joué vite aux abords de la surface, l'Argentin exécute un double une-deux à faire tourner toutes les têtes avec Pedro, et marque d'un petit ballon piqué (2-1, 58e). Dix minutes plus tard, M. Delgado Ferreiro refait parler de lui en décidant de ne pas expulser Maxwell, pourtant clairement en position de dernier défenseur au moment de sécher Borja Valero qui partait seul au but (68e). Messi, en position de hors-jeu, reprend enfin un centre de Pedro pour parachever le succès barcelonais, le neuvième de la saison, qui permet aux hommes de Guardiola de reprendre provisoirement les rênes de la Liga avec deux points d'avance sur le Real. Une victoire qui doit donc beaucoup au lutin argentin, mais également à l'arbitre. Et nul doute que c'est plutôt la prestation de ce dernier que Villarreal retiendra.