Mensah-Bonsu, du peps à l'Asvel

  • A
  • A
Mensah-Bonsu, du peps à l'Asvel
Partagez sur :

Privé de Bangaly Fofana depuis début janvier, Villeurbanne a enfin trouvé son remplaçant. L'Asvel a engagé ce jeudi Pops Mensah-Bonsu jusqu'à la fin de la saison pour apporter un peu de mordant dans la raquette. L'intérieur britannique (27 ans, 2,06 m), qui a côtoyé Tony Parker aux San Antonio Spurs, possède un gros CV.

Privé de Bangaly Fofana depuis début janvier, Villeurbanne a enfin trouvé son remplaçant. L'Asvel a engagé ce jeudi Pops Mensah-Bonsu jusqu'à la fin de la saison pour apporter un peu de mordant dans la raquette. L'intérieur britannique (27 ans, 2,06 m), qui a côtoyé Tony Parker aux San Antonio Spurs, possède un gros CV. Le coup de gueule de Gilles Moretton après la Semaine des As aurait-il secoué le staff de l'Asvel ? Toujours est-il que, trois jours après les vives critiques du président de Villeurbanne envers son directeur sportif Pierre Grall, la Green Team a mis la main sur un nouvel intérieur, et pas des moindres, en la personne de Pops Mensah-Bonsu. Un joueur censé remplacer jusqu'à la fin de la saison Bangaly Fofana, blessé au poignet droit depuis début janvier. "Nous sommes ravis d'accueillir ce joueur, se félicite le coach rhodanien Nordine Ghrib sur le site du club. Pops répond à nos besoins de courses, de défense et d'intensité. Il ne va pas ralentir le jeu. Au contraire, c'est un joueur très athlétique avec de bonnes qualités offensives. Son volume physique va de plus beaucoup nous aider en défense, en l'absence de Bangaly Fofana." Ça ne peut faire que du bien à ses troupes. Moretton: "Zizic se fout de notre gueule" Si l'intérieur britannique (27 ans, 2,06 m) ne sera pas qualifié pour le prochain match des Rhodaniens contre Nancy, ce week-end lors de la 18e journée de Pro A, il devrait effectuer des débuts dans le championnat de France le 26 février face à Cholet. L'occasion pour lui de montrer que son riche CV n'est pas qu'une belle vitrine. Car ce natif de Londres, qui a débuté la saison aux New Orleans Hornets sans rien montrer, a porté au cours de sa carrière le maillot des Dallas Mavericks, Toronto Raptors, Houston Rockets et... San Antonio Spurs, où il a côtoyé un certain Tony Parker, désormais vice-président des opérations basket-ball de l'Asvel. En Europe aussi, Pops Mensah-Bonsu a évolué dans quelques-uns des plus grands clubs, au Benetton Trévise, à Badalone, au CSKA Moscou et à Vitoria. Son arrivée est une mauvaise nouvelle pour Andrija Zizic, dont le rendement est jugé insuffisant par les dirigeants de Villeurbanne et qui risque donc d'être coupé dès que Bangaly Fofana sera de retour. C'est en tout cas ce qui transpire des propos de Gilles Moretton en début de semaine dans Le Progrès: "Quand on est l'Asvel, on ne doit pas subir, on doit anticiper, décider. Pourquoi a-t-on tergiversé depuis la blessure de Bangaly Fofana, qui date d'un mois et demi ? Cette situation a déséquilibré l'équipe, au sein de laquelle Zizic se fout de notre gueule depuis le début. C'est insupportable d'entendre dire qu'il était en train de discuter avec son agent pour nous quitter et rejoindre son ancien club (le Cedevita Zagreb, ndlr). Notre patience a des limites." Et elles ont été atteintes.