Ménez: "Au PSG comme à la maison"

  • A
  • A
Ménez: "Au PSG comme à la maison"
Partagez sur :

Au sortir de son deuxième match amical sous son nouveau maillot du Paris Saint-Germain (défaite 1-0 contre les New York Red Bulls à l'Emirates Cup), Jérémy Ménez, le nouveau milieu de terrain parisien, a fait le point sur sa condition physique, sa joie d'être au club et l'arrivée probable de Javier Pastore.

Au sortir de son deuxième match amical sous son nouveau maillot du Paris Saint-Germain (défaite 1-0 contre les New York Red Bulls à l'Emirates Cup), Jérémy Ménez, le nouveau milieu de terrain parisien, a fait le point sur sa condition physique, sa joie d'être au club et l'arrivée probable de Javier Pastore. Jérémy, comment s'est passé votre match face aux New York Red Bulls ? Il faisait un peu chaud, en plein après-midi, à 14h. Au début, je n'avais pas de jus. J'ai mis un peu de temps à trouver mon rythme. Mais c'est bien. Je monte en puissance et je commence à retrouver mes sensations. N'avez-vous pas peur d'être à court contre Lorient, le week-end prochain ? C'est sûr que je ne serai pas à 100%. Mais j'ai encore une semaine pour me préparer et essayer de tout donner contre Lorient. Je pense retrouver ma forme d'ici deux ou trois semaines. J'entame ma troisième semaine de préparation. Mais il ne faut pas trop se poser de questions là-dessus. Il reste une semaine pour bien s'entraîner. Comment se sont passés vos premiers jours à Paris ? Ça se passe super bien. Je suis très heureux. Je me sens un peu comme à la maison. On peut faire de belles choses. Il ne faut pas trop gamberger sur la défaite d'aujourd'hui. Comment se passe votre entente avec Jean-Christophe Bahebeck ? Impeccable. Avec « Tof », c'est facile de s'entendre. C'est un mec cool, tranquille. C'était le deuxième match. Je pense que ça n'a pas été trop catastrophique. On va monter en puissance de toute manière. "Pastore ? Un joueur de qualité" Quels sont les objectifs du PSG cette saison ? Je l'ai dit, et je pense qu'il ne faut pas s'en cacher: c'est la Ligue des champions et, pourquoi pas, plus haut. Avez-vous hâte de jouer au Parc des Princes ? Bien sûr. C'est pour ça que je compte être prêt au plus vite. Il y aura tout le monde là-bas, ma famille, mes amis. Que pensez-vous de Javier Pastore, recrue potentielle du PSG contre laquelle vous avez joué en Italie ? C'est un bon joueur. Il est jeune, il a de la qualité. Il est bon techniquement et dans ses passes. On attend de voir si c'est officiel. Et si ça l'est, ce sera à nous de le mettre dans les meilleures conditions. Il a encore plein de progrès à faire, comme nous, mais c'est vraiment un joueur de qualité.