Menchov à la relance chez Katusha

  • A
  • A
Menchov à la relance chez Katusha
Partagez sur :

Après une saison décevante sous les couleurs de l'équipe espagnole Geox, lâchée par son sponsor après seulement un an d'existence, Denis Menchov va tenter de redonner un nouvel élan à sa carrière. Le coureur russe de bientôt 34 ans vient en effet de s'engager pour 2012 avec la formation Katusha. Ce dernier, qui a remporté la Vuelta en 2005 et 2007, mais aussi le Giro en 2009, espère ainsi renouer avec la victoire sur un Grand Tour.

Après une saison décevante sous les couleurs de l'équipe espagnole Geox, lâchée par son sponsor après seulement un an d'existence, Denis Menchov va tenter de redonner un nouvel élan à sa carrière. Le coureur russe de bientôt 34 ans vient en effet de s'engager pour 2012 avec la formation Katusha. Ce dernier, qui a remporté la Vuelta en 2005 et 2007, mais aussi le Giro en 2009, espère ainsi renouer avec la victoire sur un Grand Tour. Les négociations furent longues, mais ont fini par aboutir. Laissé libre par la formation Geox, qui a perdu son sponsor principal à l'issue de cet exercice 2011, Denis Menchov s'est engagé ce lundi en faveur de l'équipe Katusha. "Je suis sincèrement heureux que, pour 2012, Menchov rejoigne Katusha", a déclaré dans un communiqué de l'équipe, Igor Makarov, le président de la Fédération russe de cyclisme, qui chapeaute la formation soutenue par les pouvoirs publics russes. Un nouveau départ dans la carrière du coureur de bientôt 34 ans, il les fêtera en janvier prochain, qui rêve de renouer avec la victoire sur un Grand Tour. Révélé au sein de l'équipe Banesto, avec qui il a notamment remporté le Tour de l'Avenir en 2001, puis une étape du Critérium du Dauphiné en 2002, Menchov s'est affirmé aux yeux du grand public en 2003 avec une victoire d'étape sur Paris-Nice et sur le Tour d'Espagne, ainsi que la première place au général sur le Tour du Pays basque et la 11e sur le Tour de France, avec en prime le maillot blanc de meilleur jeune. Mais c'est sous les couleurs de la Rabobank que le Russe a connu son heure de gloire. Lors de ses cinq années passées au sein de la formation néerlandaise, ce dernier a en effet marqué les esprits en remportant trois Grands Tours (la Vuelta en 2005 et 2007 ainsi que le Giro en 2009), mais aussi en terminant à deux reprises sur le podium de la Grande Boucle (en 2008 et 2010). Co-leader avec Joaquin Rodriguez Si son tempérament, pour le moins réservé, et son style, très peu porté sur l'attaque, ne lui ont pas épargné les critiques, Menchov s'est construit l'un des plus beaux palmarès de ces dernières années sur les Grands Tours. Après son échec de l'an dernier avec Geox, avec qui il a dû se contenter d'une 8e place sur le Tour d'Italie et terminé cinquième du Tour d'Espagne, alors que son équipe n'était pas invitée sur la Grande Boucle, le Russe espère bien rebondir sous les couleurs de sa nouvelle équipe, au sein de laquelle le départ du manager Andreï Tchmil, avec qui il ne s'entendait pas, a grandement facilité son arrivée. Reste à savoir s'il parviendra à tirer son épingle du jeu au sein d'une formation, qui a déçu l'an dernier sur le Tour de France et qui s'est beaucoup appuyée sur l'Espagnol Joaquin Rodriguez, vainqueur d'une étape du Tour du Pays basque, de deux étapes du Dauphiné, du Tour de Burgos et de deux étapes de la Vuelta, mais qui a aussi cumulé les places d'honneur (2e de l'Amstel Gold Race, 2e de la Flèche Wallonne, 3e du Tour de Lombardie). Avec Menchov, Katusha dispose en tout cas d'un atout non négligeable pour briller sur les Grands Tours. Mais le Russe a-t-il encore ses jambes d'il y a quelques années ? Réponse en 2012.