McLaren ou les vertus de la patience

  • A
  • A
McLaren ou les vertus de la patience
Partagez sur :

"Vous n'avez pas tout vu", promet Martin Whitmarsh, et pourtant la MP4-26 brille déjà par son originalité. Grande absente des premiers essais de Valence cette semaine, la McLaren mouture 2011 s'est présentée aux yeux du monde vendredi à Berlin. L'occasion de révéler sa plastique, particulièrement travaillée en matière d'aérodynamisme. Prometteur, à moins d'une semaine désormais des essais de Jerez.

"Vous n'avez pas tout vu", promet Martin Whitmarsh, et pourtant la MP4-26 brille déjà par son originalité. Grande absente des premiers essais de Valence cette semaine, la McLaren mouture 2011 s'est présentée aux yeux du monde vendredi à Berlin. L'occasion de révéler sa plastique, particulièrement travaillée en matière d'aérodynamisme. Prometteur, à moins d'une semaine désormais des essais de Jerez. "Je pense que les gens ont assisté à une présentation d'un style unique. J'espère que l'on sera aussi innovants sur la piste." Lewis Hamilton lui-même était bluffé, ce vendredi, à l'issue de la présentation de sa future monoplace. Alors que la concurrence avait choisi le cadre impersonnel des paddocks du circuit Ricardo Tormo pour introduire sa dernière copie, McLaren a vu les choses en grand, dans le cadre de la Potzdamer Platz, proposant aux yeux des Berlinois et journalistes du monde entier une construction en temps réel de la MP4-26. Et le résultat - visuel s'entend - aura été pour le moins probant. "Nous avons décidé d'accorder dix jours supplémentaires à nos ingénieurs et à nos spécialistes en aérodynamisme pour trouver davantage de performance", déclarait la semaine passée Martin Whitmarsh pour justifier l'absence de son nouveau bébé à Valence. Ce qui compte finalement est de savoir si la voiture est assez rapide pour gagner des courses et le championnat." Pari réussi, à en croire ce même directeur d'écurie ce vendredi: "Nous avons un programme de développement ambitieux d'ici la première course. Vous n'avez pas tout vu !" Button se porte garant Sur la célèbre place allemande en effet, McLaren a pris soin de "dissimuler certains composants afin de ne pas tout montrer à vous (les journalistes, ndlr) et à nos rivaux." Seulement la partie émergée de l'iceberg en dit long déjà sur le travail réalisé par les équipes de Paddy Lowe et Tim Goss, promus respectivement directeur technique et directeur d'ingénierie durant l'intersaison. Il n'y a qu'à voir le profil du capot-moteur de la bête et les pontons en forme de U destinés à optimiser l'évacuation de l'air pour s'en convaincre. L'écurie gris-métal a peaufiné sa copie en soufflerie, quand d'autres ont peut-être négligé l'après diffuseurs soufflés. Jenson Button, en tout cas, se veut on ne peut plus enthousiaste à l'idée de piloter cette prometteuse MP4-26. "J'ai passé beaucoup de temps dans le simulateur et je connais déjà bien cette voiture, même si je ne l'ai pas encore pilotée en piste. Je m'y sens à l'aise, comme si elle avait été construite pour moi." Apparu à son aise à Valence ces derniers jours, au volant d'une MP4-25 évoluée, le champion du monde 2009 promet ainsi une monoplace "compétitive dès le début". A voir et à apprécier dès la semaine prochaine à Jerez, pour les deuxièmes essais officiels de pré-saison.