McLaren aux avant-postes

  • A
  • A
McLaren aux avant-postes
@ Reuters
Partagez sur :

F1 - Les pilotes McLaren ont terminé en tête de la 2e séance d'essais libres à Melbourne.

F1 - Les pilotes McLaren ont terminé en tête de la 2e séance d'essais libres à Melbourne. Comme si le plateau de cette saison 2010 n'en manquait pas, un nouvel acteur s'est invité vendredi à l'occasion de la première journée du Grand Prix d'Australie : la pluie. Spectatrice lors de la première séance d'essais libres qui a souri à Robert Kubica bien décidé à prouver que Renault pouvait s'immiscer cette saison dans le carré magique (Ferrari, McLaren, Mercedes, Red Bull), elle a fait une entrée remarquée lors du deuxième acte entre 17 heures et 18h30 heures locales, soit le même créneau horaire que les qualifications samedi et la course dimanche... Une donnée qui pourrait bien donner un peu de piquant à la deuxième course de la saison après le pétard mouillé de Sakhir où le spectacle tant attendu est resté bien au chaud des paddocks. S'il faudra peut-être y voir une conséquence de la pluie, McLaren, bien décidée à faire mentir les observateurs qui annoncent d'ores et déjà un duel pour la victoire à Melbourne entre Ferrari, auteur d'un doublé à Bahreïn, et Red Bull, qui aurait dû l'emporter lors de ce Grand Prix d'ouverture, a tiré son épingle du jeu vendredi sur le tracé d'Albert Park. Entre deux averses, Lewis Hamilton et Jenson Button ont signé les deux meilleurs temps de cette seconde séance du jour, le premier étant même le seul à descendre sous les 1'25". Ferrari en retrait Les deux Britanniques ont devancé l'Australien Mark Webber, lequel compte bien devenir au volant de la Red Bull dimanche le premier Australien vainqueur de son Grand Prix national, et Michael Schumacher, qui a triomphé quatre fois à Melbourne. Jusqu'ici toujours dominé par son coéquipier Nico Rosberg, le septuple champion du monde a profité des dernières minutes pour se hisser au pied du podium. Un simple coup d'éclat destiné à prouver qu'il n'avait rien perdu de son coup de volant ou le signe que Mercedes, en retrait il y a quinze jours, a les moyens de rivaliser avec Ferrari et Red Bull en Australie ? Réponse samedi où l'on devrait voir les Ferrari de Fernando Alonso et de Felipe Massa, respectivement 15e et 17e de cette deuxième séance d'essais libres, rapidement remonter dans la hiérarchie, accompagnées de Sebastian Vettel, auteur seulement du 16e chrono. A moins que la pluie ne vienne chambouler les forces en présence. Le Grand Prix d'Australie est à suivre en direct et en intégralité sur Europe 1 dimanche à partir de 8 heures.