McIlroy n'abdique pas

  • A
  • A
McIlroy n'abdique pas
Partagez sur :

Fredrik Jacobson continue de faire la course en tête du World Golf Championship de Shanghai, avec deux longueurs d'avance sur le Sud-Africain Oosthuizen. Rory McIlroy a profité du troisième tour pour effectuer un rapproché intéressant. Sa carte de 65 lui a fait gagner 13 places et le voilà désormais 4e, ex aequo avec Lee Westwood, à seulement quatre coups de Jacobson, qui a lui signé un 67 samedi.

Fredrik Jacobson continue de faire la course en tête du World Golf Championship de Shanghai, avec deux longueurs d'avance sur le Sud-Africain Oosthuizen. Rory McIlroy a profité du troisième tour pour effectuer un rapproché intéressant. Sa carte de 65 lui a fait gagner 13 places et le voilà désormais 4e, ex aequo avec Lee Westwood, à seulement quatre coups de Jacobson, qui a lui signé un 67 samedi. Les gros se sont réveillés, mais peut-être un peu tard. Par gros, il faut entendre Lee Westwood, Rory McIlroy ou Graeme McDowell, tous les trois auteurs de jolies cartes samedi. Le vainqueur de l'US Open a signé un superbe 65, tandis que McDowell - son compatriote - a fini en 67, comme Westwood. Mais devant, un outsider tient, afin de faire respecter la tradition qui sévit sur le monde du golf depuis la fin de l'ère Tiger Woods. A savoir que les favoris n'arrivent presque jamais à tirer leur épingle du jeu sur les grands tournois. Et le Suédois n'a plus beaucoup de chemin à faire pour remporter le WGC de Shanghai. Auteur d'une carte de 67 (-5) lors du troisième tour, Jacobson a augmenté sa marge d'avance sur Louis Oosthuizen, puisque deux coups séparent désormais les deux hommes. Le leader estime que cette position le favorisera dimanche: "Je suis parfois un peu stressé si je pars avec quelques coups de retard, donc je préfère quoi qu'il arrive être en tête", a-t-il ainsi déclaré sur le site de l'European Tour. Auteur de quelques longs putts de première qualité, Jacobson a le profil de l'emploi. "Vraiment ce dont j'avais besoin" Derrière, McIlroy pointe en 4e position, à quatre coups de la tête. Le Nord-Irlandais peut encore y croire, mais il devra espérer des circonstances favorables. "C'est vraiment ce dont j'avais besoin pour conserver un soupçon de chance de gagner. J'avais cinq coups de retard avant le dernier jour au Links et j'avais réussi un super retour. J'espère faire la même chose." Bon présage pour Jacobson, McIlroy n'avait fini que 2e à Saint Andrews. Si le Suédois prenait le rôle de Michael Hoey, qui avait remporté le Links, il deviendrait le 10e vainqueur différent sur les 10 derniers WGC. Le top 10 du WGC de Shanghai après le 3e tour: 1. Fredrik JACOBSON (SUE) 200 (67+66+67) 2. Louis OOSTHUIZEN (AFS) 202 (71+63+68) 3. Adam SCOTT (AUS) 203 (69+65+69) 4. Rory MCILROY (NIR) 204 (70+69+65) Lee WESTWOOD (ANG) 204 (69+68+67) 6. Martin KAYMER (ALL) 205 (69+68+68) Graeme MCDOWELL (NIR) 205 (69+69+67) 8. Bo VAN PELT (USA) 206 (67+69+70) Xin-Jun ZHANG (CHN) 206 (74+68+64) Paul CASEY (ANG) 206 (70+66+70)