Mbaye retrouve sa couronne

  • A
  • A
Mbaye retrouve sa couronne
@ Maxppp
Partagez sur :

BOXE - Le boxeur français a récupéré sa ceinture WBA des welters.

BOXE - Le boxeur français a récupéré sa ceinture WBA des welters.A trente-cinq ans, Souleymane Mbaye est peut-être en train d'écrire la plus belle page de sa carrière. Sa dernière chance de revenir au sommet, le Français l'a saisie sans trembler devant son public de Levallois, et avec une expérience qui a déconcerté son adversaire, Antonin Décarie. Aux points, et à l'unanimité des juges (116-113, 116-112, 116-113), "Souly" est devenu ce vendredi soir champion du monde WBA des welters. Aussi mérité qu'inespéré pour celui qui, ces derniers temps, avait perdu l'envie au point de prendre des cours de comédie et devenir agent de joueur de football...Hésitant lors des trois premiers rounds, Souleymane Mbaye a attendu le quatrième acte pour faire reculer son adversaire dans les cordes d'un enchaînement droite-gauche fulgurant. Le Canadien, pourtant invaincu en 23 matches jusque-là, n'a jamais trouvé de solution. Sa seule arme: pourrir les débats en refusant le combat. Mais le Français, conscient qu'il était en tête aux yeux des juges, n'est pas tombé dans le panneau et a géré les rounds suivants sans broncher. Il s'est même permis de hausser le rythme dans la neuvième reprise, ouvrant l'arcade gauche de son rival."Décarie cherchait un coup dur, il attendait de placer son direct du gauche pour me mettre sa droite derrière, a analysé "Souly" après-coup au micro de Direct8. Ce qu'il fallait que je fasse, c'était avant tout le contrôler à distance. Même si je ne le touchais pas nettement, je l'empêchais d'avancer." Un plan savamment préparé auquel le Tricolore s'est tenu. "On revient de très loin, a-t-il savouré. Ce n'est pas l'âge qui fait tout, c'est surtout l'envie. Et ici, à Levallois, il y avait tout pour recommencer." Recommencer à rêver de grandes réunions, pourquoi pas à Las Vegas. Car sa nouvelle ceinture lui confère une certaine légitimité dans une catégorie où les légendes Manny Pacquiao et Floyd Mayweather Jr. ne sont plus si intouchables.