Mayence surprenant leader

  • A
  • A
Mayence surprenant leader
@ Reuters
Partagez sur :

BUNDESLIGA - Vainqueur du Werder (2-0), Mayence est en tête du classement.

BUNDESLIGA - Vainqueur du Werder (2-0), Mayence est en tête du classement. L'effet de surprise n'est plus un prétexte, le Werder Brême devait savoir que Mayence n'est pas à prendre à la légère cette saison. Bourreau de Stuttgart et Wolfsburg notamment, le M05 se présentait en co-leader de la Bundesliga, ce samedi, sur la pelouse des Brémois. Un statut parfaitement assumé puisque les Mayençais ont mis à mal le redressement des hommes de Thomas Schaaf entrepris face à Cologne et confirmé à Munich, infligeant au club de la Weser un second revers grâce à Risse et Schürrle, lequel futur joueur de Leverkusen a alors inscrit son troisième but de la saison. Hoffenheim, qui affichait également trois succès au compteur avant cette 4e journée de Bundesliga, n'ayant pas su s'imposer sur le terrain des fringants promus de Kaiserslautern (2-2), Mayence prend seul les commandes du championnat allemand à la faveur de ce succès. Avec 12 points dans la poche, voilà les partenaires d'Ivanschitz déjà crédités de sept longueurs d'avance sur le champion sortant: un Bayern Munich qui, comme l'an passé, progresse au ralenti en ce début d'exercice. Le Bayern fait du surplace Vainqueurs sans génie mais autoritaires de la Roma cette semaine en Ligue des Champions, les Bavarois, qui restaient sur un revers à Kaiserslautern et un nul devant Brême, sont retombés dans une relative médiocrité en partageant les points devant leur public avec Cologne (0-0). Malgré le retour de Ribéry, lequel n'a plus marqué depuis 875 minutes – un mutisme record pour l'international français en Bundesliga – le Bayern a ainsi confirmé ses difficultés face à la formation colonaise. Invaincues depuis mars 2002 à Munich, les "Geissbocke" restent sur cinq matches nuls en cinq déplacements en Bavière. Pas de quoi rassurer des champions cantonnés pour l'heure au huitième échelon du classement, en attendant les rencontres dominicales et notamment les derbies Schalke 04-Dortmund et Sankt Pauli-HSV. D'autant que derrière, les concurrents potentiels qu'incarnent Stuttgart et Wolfsburg sont eux sortis de leur léthargie, après trois défaites initiales. Tandis que les hommes de Louis van Gaal piétinaient, le VfB a surclassé Moenchengladbach 7-0, avec notamment un triplé de Pogrebnyak et une réalisation de Delpierre à l'appui. Grâce à Diego et à l'incontournable Dzeko, les Loups se sont pour leur part ressaisis au détriment de Hanovriens qui n'avaient pas encore perdu cette saison (2-0).