Mauvaise passe pour les Bulls

  • A
  • A
Mauvaise passe pour les Bulls
@ Reuters
Partagez sur :

NBA - Chicago a enregistré son sixième revers d'affilée sur le parquet d'Orlando (82-111).

NBA - Chicago a enregistré son sixième revers d'affilée sur le parquet d'Orlando (82-111). Le match de la nuit : Orlando-Chicago 111-82 Les playoffs s'éloignent pour les Bulls. Plus encore que la série noire de six défaites à la suite et les deux victoires de retard sur le Heat, actuel huitième de la Conférence Est, c'est bien l'état des troupes de l'Illinois qui inquiète les fans de Chicago. Car après Joakim Noah (inflammation de la voute plantaire du pied gauche) et Luol Deng (élongation mollet droit), c'est au tour de Derrick Rose de rejoindre l'infirmerie des Bulls. Soit, les trois meilleurs joueurs de la franchise sur le flanc... Parti à l'assaut du panier, Rose s'est en effet fracassé à un mur en la personne de Dwight Howard, retombant lourdement et se blessant au poignet gauche. "Il est arrivé à pleine vitesse et a heurté un objet immobile" commentait ainsi après coup Stan Van Gundy, l'entraîneur du Magic. Si les premières radios se sont montrées rassurantes, le jeune meneur devra néanmoins se soumettre à une IRM, ce vendredi, pour en savoir plus sur la gravité de la blessure. Et celle de la situation chez les Bulls. De préoccupante, elle deviendrait désespérée en cas d'absence prolongée. En atteste la nouvelle déroute observée, ce jeudi, à Orlando, la rencontre confinant à l'humiliation jusqu'à la pause, atteinte avec 32 points d'avance pour les Floridiens. Le sort du match d'ores et déjà scellé, Van Gundy n'avait plus qu'à faire tourner son effectif, les réservistes prenant le relais pour terminer le travail. C'est ainsi que Dwight Howard a été particulièrement économisé avec tout juste 20 minutes de jeu pour 12 points et 6 rebonds, Jameer Nelson étant tout autant discret avec 9 points et 3 passes en 25 minutes. Il n'y a finalement eu que Vince Carter, meilleur marqueur du match avec 23 points à 8 sur 13 aux tirs pour faire enfler ses statistiques personnelles. Mais l'essentiel était ailleurs puisqu'Orlando confirmait, grâce à cette démonstration de force, sa belle santé du moment. Certes, le calendrier leur a été le plus souvent favorable avec les Clippers, Golden State, New Jersey ou Philadelphie au programme, mais le Magic, plus que jamais dauphin de Cleveland, en tête des bilans, en est désormais à sept succès consécutifs! Tout l'inverse des Bulls... Les Français Trois matches, seulement à l'affiche - le Wizards-Hawks reporté le mois dernier, en raison de la neige, s'étant rajouté au Double-header du jeudi, mais pas moins de quatre Français concernés par le programme du jour. Mais un seul, au final, sur les parquets... Car Tony Parker n'est pas le seul Bleu à être sur le flanc et l'infirmerie tricolore affiche complet. Ou presque. Ainsi, si Joakim Noah a donc manqué le déplacement à Orlando, la faute à une aponévrosite au pied gauche, son compatriote Mickael Pietrus n'aurait pas été là, non plus pour l'accueillir. La faute à un cou bloqué qui l'a contrait au forfait. Point de confrontation franco-française, non plus à Portland, puisque Ronny Turiaf a fait faux-bond à Nicolas Batum en raison de sa blessure au genou. L'intérieur martiniquais a donc échappé à une nouvelle défaite, les Warriors s'inclinant en effet sur le fil chez les Blazers 110-105. Et seul représentant tricolore valide, Batum n'a pas particulièrement brillé avec seulement 21 minutes de jeu malgré une place de titulaire et 6 points à 2 sur 5, 4 rebonds et 1 passe à son compteur.