Mauresmo vers la retraite ?

  • A
  • A
Mauresmo vers la retraite ?
Partagez sur :

TENNIS - Amélie Mauresmo stoppe sa saison, mais ses déclarations laissent le doute planer sur l'avenir de sa carrière.

Le doute est désormais permis. Eloignée des courts depuis sa défaite au deuxième tour de l'US Open, Amélie Mauresmo a annoncé jeudi qu'elle mettait un terme à sa saison. N'ayant "pas retrouvé l'envie de reprendre la compétition", la suite de sa carrière est en suspens.Aleksandra Wozniak, deuxième tour de l'US Open. Ce revers concédé 6-4, 6-0 sera peut-être le dernier de la carrière d'Amélie Mauresmo. La Française avait difficilement encaissé cette défaite. Déçue, frustrée, l'ancienne numéro 1 mondiale avait décidé de prendre du repos afin de «retrouver de la fraîcheur physique et l'envie pour pouvoir se livrer a 100% en match et prendre un maximum de plaisir». Une volonté qui l'avait poussée à faire l'impasse sur la tournée en Asie. Ce jeudi 8 octobre, elle a été encore un peu plus loin en annonçant sur son site qu'on ne la reverrait pas cette saison sur un court de tennis, renonçant ainsi à participer aux tournois de Linz et Luxembourg. "Depuis mon retour de l'US Open, j'ai essayé de m'entraîner, mais je n'ai pas retrouvé l'envie de reprendre la compétition. Je ne souhaite pas me précipiter ni forcer les choses. Je me laisse encore le temps de la réflexion avant de prendre une décision pour la suite de ma carrière", ajoute la Française. Du repos pour retrouver l'envieCette dernière phrase laisse évidemment planer le doute quant à sa volonté de rebondir une nouvelle fois. Son début de saison avec un titre à l'Open Gaz de France en février ou encore des demi-finales à Brisbane, à Madrid puis à New Haeven en août prouvent qu'elle peut encore réaliser de solides performances. Mais une joueuse de son calibre, qui possède un palmarès aussi fourni, aspire forcément à briller dans les grosses compétitions. Ses défaites au troisième tour en Australie, au deuxième tour à l'US Open et bien sûr au premier tour à Roland-Garros ont forcément pesé. Néanmoins, en tirant aussi rapidement un trait sur sa saison, Amélie Mauresmo va pouvoir couper complètement pendant plusieurs semaines. Une longue période de repos qui devrait lui permettre de faire le point sur ses réelles aspirations mais également de retrouver l'envie de rejouer. L'avenir dira s'il s'agit simplement d'un coup de blues. Ou la confirmation de son souhait de tourner le dos à une brillante carrière.