Mathieu retrouve la clé

  • A
  • A
Mathieu retrouve la clé
@ Reuters
Partagez sur :

TENNIS - Le Français renoue avec la victoire face à Hanescu à Cincinnati.

TENNIS - Le Français renoue avec la victoire face à Hanescu à Cincinnati. Ouf ! Paul Henri Mathieu a gagné un match ! Il faut remonter au 26 juin dernier, à Wimbledon, pour trouver trace du dernier succès du Français, hors tableau de qualifications. Lundi à Cincinnati, lieu du septième Masters 1000 de la saison, "Paulo" a retrouvé avec bonheur le goût du succès face à Victor Hanescu, 54e joueur mondial, qu'il avait déjà battu lors de l'Open d'Australie en 2008. Pourtant mal embarqué après la perte de la première manche au tie-break (6-7), l'Alsacien revenait à hauteur sans se procurer la moindre balle de break mais en ayant en revanche à en écarter deux lors du quatrième jeu (7-6). Au troisième set, Mathieu retrouvait de sa superbe, bien aidé par son coup droit dévastateur. Mais à 4-1 en sa faveur, il laissait filer trois occasions de tuer le match sur le service du Roumain. Et là ressurgissaient ses doutes, ceux qui le poursuivent depuis trop longtemps et lui collent aux basques cet été. Le suspense de bout en bout Alors qu'il songeait sérieusement à mettre un terme à sa saison au soir d'une défaite devant Jérémy Chardy à Gstaad fin juillet, "Paulo" avait finalement décidé de retenter sa chance. Direction Toronto pour y disputer les qualifications. Parvenu au tour qualificatif, il mena 5-2 au troisième set devant Jarkko Nieminen avant de s'écrouler. Une nouvelle désillusion mais, grâce au forfait de dernière minute d'Andy Roddick, le Français était repêché et directement admis au deuxième tour en lieu et place de l'Américain. L'occasion était belle pour le Strasbourgeois de chiper un paquet de points, lui en dégringolade continue cette année au classement ATP. Mais conte Yen-Hsun Lu, il perdait un nouveau match serré (3-6, 7-6, 7-6) et avec sa place parmi les cent premiers mondiaux. Toutefois admis directement dans le grand tableau cette semaine dans l'Ohio, Mathieu, qui émarge désormais au 102e rang mondial, a conscience qu'il doit sauver les meubles d'ici la fin de la saison. A 4-2 au troisième set aujourd'hui, après avoir donc laissé filer trois balles de 5-1, il se retrouva mené 30-40. Ça sentait mauvais... Mais, sans trembler, il continuait de frapper fort dans la balle et la réussite finissait par lui sourire. A 5-3, il se causait une dernière frayeur au moment de servir pour le match. Mené 15-30, il alignait deux gros coups droits gagnants et concluait dans la foulée (6-3). Sourire aux lèvres, il savourait sa victoire, la cinquième seulement en 2010. Contre Tomas Berdych au deuxième tour il n'aura absolument rien à perdre. C'est souvent dans ce cas de figure que Mathieu sort le grand jeu.