Mathieu rate le coche

  • A
  • A
Mathieu rate le coche
Partagez sur :

Opposé à Nikolay Davydenko dimanche à Hambourg pour sa première finale de l'année, Paul-Henri Mathieu a échoué dans la quête d'un cinquième titre au cours de sa carrière. Le Strasbourgeois s'est en effet incliné en deux sets face au Russe (6-4, 6-2), qui remporte ainsi le quinzième titre de sa carrière, le premier cette année.

Opposé à Nikolay Davydenko dimanche à Hambourg pour sa première finale de l'année, Paul-Henri Mathieu a échoué dans la quête d'un cinquième titre au cours de sa carrière. Le Strasbourgeois s'est en effet incliné en deux sets face au Russe (6-4, 6-2), qui remporte ainsi le quinzième titre de sa carrière, le premier cette année.Paul-Henri Mathieu réintégrera le top 30 du classement ATP ce lundi, après l'avoir quitté en février dernier. Voilà le seul fruit récolté de sa campagne au tournoi de Hambourg. Car le Strasbourgeois, battu en deux manches (6-4, 6-2) en finale par Nikolay Davydenko ce dimanche, repart d'Allemagne avec les promesses d'une belle semaine mais sans trophée dans les bagages. Trop fébrile sur les points cruciaux, PHM a laissé filer une occasion de mener 4-3 dans les confrontations face au Russe qui, lui, retrouve le sourire après une longue période de disette. Son dernier titre, sur la terre battue de Varsovie, remontait au mois de juin 2008...Quelques semaines plus tard, Mathieu et Davydenko s'affrontaient lors des Jeux Olympiques de Pékin, dernière confrontation en date avant la finale de Hambourg. En Chine, le Français avait alors écarté le Russe avec autorité (7-5, 6-3). Depuis, une blessure au pied a largement perturbé la marche en avant de l'ancien numéro trois mondial (rang qu'il avait atteint en novembre 2006), retombé aujourd'hui à la 12e place. Mais quand son jeu tout en cadence du fond du court se met en place, difficile de lui résister et "Paulo" en a fait les frais malgré un bon début de rencontre.Quatrième finale perdue pour Mathieu Mathieu ravissait d'ailleurs le premier le service de son adversaire, dès le troisième jeu du match (2-1). Davydenko réagissait sans attendre avant de se détacher et d'empocher logiquement la première manche (6-4). Pourtant, l'Alsacien se procurait plusieurs balles de débreak dans le premier set, toutes effacées par le Russe ou ratées par Mathieu comme un coup droit mal ajusté à 4-3, service Davydenko. Le scénario se répétait dans la deuxième manche, cette fois-ci sans que le joueur tricolore ne parvienne à breaker son adversaire malgré là encore plusieurs occasions. En face, le Russe ne se faisait pas prier pour boucler le set et le match (6-2).En s'imposant sur la terre battue allemande, Davydenko a décroché le 15e titre de sa carrière. Sa joie bondissante après la balle de match, un revers lâché long de ligne, témoignait du soulagement éprouvé par le natif de Severodonezk en Ukraine. A l'inverse, la mine désabusée et la faible poignée de main de Mathieu trahissaient une réelle déception pour le Français qui échoue pour la quatrième fois de sa carrière en finale d'un tournoi ATP.