Massa, faute de mieux ?

  • A
  • A
Massa, faute de mieux ?
Partagez sur :

Comme l'an dernier, l'intersaison qui se profile promet d'être bien calme en F1. A l'horizon, rares sont les mouvements à prévoir. Chez Ferrari comme ailleurs puisque Luca di Montezemolo a confirmé ce week-end Fernando Alonso et surtout Felipe Massa dans leurs baquets respectifs. Pour 2013 en revanche, tout semble ouvert...

Comme l'an dernier, l'intersaison qui se profile promet d'être bien calme en F1. A l'horizon, rares sont les mouvements à prévoir. Chez Ferrari comme ailleurs puisque Luca di Montezemolo a confirmé ce week-end Fernando Alonso et surtout Felipe Massa dans leurs baquets respectifs. Pour 2013 en revanche, tout semble ouvert... Sebastian Vettel, Lewis Hamilton, Mark Webber, Jenson Button ou tout récemment Nico Rosberg, tous ont été cités cette saison parmi les cibles potentielles de Ferrari pour le prochain exercice. Eclipsée ces dernières années par Brawn GP et Red Bull, la Scuderia demeure attractive et en quête perpétuelle d'ambassadeurs de choix. Avec Fernando Alonso, le team de Maranello bénéficie d'un vrai cheval de bataille, si bien que Felipe Massa, certes loyal et dévoué, souffre quelque peu de la comparaison. Quand l'Espagnol a su marquer 227 points, s'offrir une victoire et grimper neuf fois sur le podium en 17 Grands Prix, le Brésilien n'en a rapporté que 98, plafonnant au cinquième rang et s'illustrant davantage en piste par ses explications viriles avec Lewis Hamilton. Et pourtant l'intéressé ira bien au bout de son contrat, expirant pour l'heure fin 2012. Un aveu fait ce week-end par Luca di Montezemolo et Stefano Domenicali en personnes... "Nous n'aurons aucun changement de pilote l'an prochain. Les nôtres sont Fernando Alonso et Felipe Massa", a ainsi confirmé le premier, président de Ferrari, en marge d'un rendez-vous mécanique au Mugello. "Je compte grandement sur un retour de Felipe, car il sait que l'an prochain sera pour nous une année charnière durant laquelle - je suis convaincu qu'il y parviendra - il devra démontrer sa vraie valeur", dixit le second, directeur sportif de l'écurie au cheval cabré. Nettement devancée par Red Bull et McLaren cette saison au classement des constructeurs, la Scuderia entend se refaire en 2012. Un renouveau auquel ne croit pas Flavio Briatore, l'agent de Fernando Alonso, cité par La Stampa: "Si on ne change rien au règlement, la saison 2012 sera identique à celle de 2011. Je ne vois pas comment Ferrari pourrait rejoindre Red Bull et McLaren..." Si Felipe Massa venait à reproduire la même copie l'an prochain, alors le team de Maranello ne pourrait effectivement pas prétendre à meilleur sort, sauf miracle technologique... Et l'on reparlerait sans doute des Hamilton, Button ou Rosberg à l'horizon 2013.