Masi, meilleur joueur du Tournoi

  • A
  • A
Masi, meilleur joueur du Tournoi
Partagez sur :

Pour une surprise, c'en est une de taille ! Andrea Masi est devenu mercredi le premier joueur italien sacré meilleur joueur du Tournoi des Six Nations. Une distinction qui consacre grâce au vote des internautes le trois-quarts centre d'une Nazionale pourtant bonne dernière de cette édition 2010.

Pour une surprise, c'en est une de taille ! Andrea Masi est devenu mercredi le premier joueur italien sacré meilleur joueur du Tournoi des Six Nations. Une distinction qui consacre grâce au vote des internautes le trois-quarts centre d'une Nazionale pourtant bonne dernière de cette édition 2010. Les supporters italiens ont fait fort, très fort même ! Avec plus de 30 % des votes exprimés par les internautes sur le site du Tournoi des Six Nations rassemblés sur son seul nom, Andrea Masi entre à sa façon dans l'histoire de l'épreuve en devenant le premier joueur de la Nazionale récompensé du trophée de meilleur joueur. Pas banal lorsqu'on évolue au sein d'une équipe, qui n'apparaît au classement final de cette édition 2010 qu'à la sixième et dernière place, et ce pour la neuvième fois en douze participations depuis son intégration en 2000. Question crédibilité, c'est plutôt raté... Car si le trois-quarts centre italien fut sans nul doute l'un des joueurs italiens les plus en vue de ce Tournoi avec à son actif deux essais, dont celui de la victoire historique (22-21), et unique cette année, face au XV de France à Rome, le choix des organisateurs de confier aux seuls supporters la responsabilité de décerner cette distinction et d'abandonner le principe d'un panel d'experts finit par galvauder cet honneur. On comprend mal en effet qu'un joueur anglais -ils étaient quatre parmi les nominés (*)- ne soit pas récompensé au terme de cette édition. Comme l'an dernier, lorsque l'ailier irlandais Tommy Bowe avait été distingué et que les Français Harinordoquy ou Parra, pourtant auteurs du Grand Chelem, s'étaient retrouvés boudés, faute d'une mobilisation suffisante de leurs supporters. Masi: "Je ne sais pas si je le mérite mais je le prends quand même !" L'Italie du rugby n'a pas chômé puisque c'est le demi de mêlée Fabio Semenzato qui suit au palmarès devant le flanker irlandais Sean O'Brien et un duo anglais composé de Toby Flood et de Chris Ashton, accessoirement auteur pour ce dernier de six essais, record du genre égalé sur un seul et même Tournoi. "Etre désigné joueur du Tournoi est une façon fantastique de conclure ce qui aura été l'une des éditions les plus disputées dont je me souvienne, a réagi le joueur du Racing-Métro 92. Le rugby italien continue de se renforcer et nous sommes heureux de nos progrès en tant qu'équipe. (...) Ça a été un Tournoi fait de hauts et de bas pour l'Italie. Notre victoire contre la France rentre dans l'histoire du rugby, mais finir sixième nous frustre tous." Et d'ajouter encore, lucide, sur le site de son club: "C'est un immense honneur et une grande joie de recevoir ce prix. Je ne sais pas si je le mérite mais je le prends quand même ! (rires)". Il aurait tort, lui qui succède notamment parmi ses prédécesseurs les plus illustres, l'Irlandais Brian O'Driscoll, sacré à trois reprises ces quatre dernières années, ou encore le Gallois Shane Williams, lauréat en 2008. (*) Outre Andrea Masi et Fabio Semenzato pour l'Italie, Chris Ashton, Toby Flood, James Haskell et Tom Palmer pour l'Angleterre, Thierry Dusautoir et Maxime Medard pour la France, Sam Warburton et James Hook pour le Pays de Galles, Sean O'Brian et Ronan O'Gara pour l'Irlande étaient nominés pour ce trophée, tous élus homme du match lors des quatre premières journées de la compétition.