Martin, le seul bleu

  • A
  • A
Martin, le seul bleu
Partagez sur :

Marvin Martin, meilleur passeur de Ligue 1 avec Sochaux, est le seul nouvel appelé par Laurent Blanc dans le groupe de l'équipe de France qui se déplacera en Biélorussie le 3 juin, en éliminatoires de l'Euro 2012, puis en Pologne et en Ukraine, les 6 et 9 juin en amical. Les deux Lyonnais Yoann Gourcuff et Jérémy Toulalan n'en sont pas, tandis qu'Abidal, Kaboul et N'Zogbia reviennent.

Marvin Martin, meilleur passeur de Ligue 1 avec Sochaux, est le seul nouvel appelé par Laurent Blanc dans le groupe de l'équipe de France qui se déplacera en Biélorussie le 3 juin, en éliminatoires de l'Euro 2012, puis en Pologne et en Ukraine, les 6 et 9 juin en amical. Les deux Lyonnais Yoann Gourcuff et Jérémy Toulalan n'en sont pas, tandis qu'Abidal, Kaboul et N'Zogbia reviennent. Laurent Blanc n'a pas réalisé une opération porte ouverte. Le sélectionneur national a privilégié la notion de groupe et n'a finalement appelé que le seul Marvin Martin comme petit nouveau dans sa liste composée de 26 éléments pour les rencontre face à la Biélorussie, l'Ukraine et la Pologne. Son choix de limiter les essais est en partie dû à la présence d'un match "primordial pour le football français" face à la Biélorussie en éliminatoires de l'Euro 2012. Il a également expliqué ne pas avoir voulu trop élargir ce groupe afin de permettre à tous les joueurs d'avoir la possibilité de jouer. Concernant Marvin Martin, Laurent Blanc a reconnu: "C'est un garçon que l'on suit depuis le début de la 2e partie championnat. Il a attiré notre attention par ses performances, c'est un joueur technique qui réalise une bonne saison. Dans ce secteur, on a des soucis avec les absences de Lassana Diarra, blessé et Yoann Gourcuff blessé. C'est une bonne opportunité pour lui de prendre la température du groupe France, c'est un garçon intéressant, le meilleur passeur du championnat. Sa présence est une récompense pour sa 2e partie de saison." Point d'autres vrais nouveaux à se mettre sous la dent si ce n'est les retours de Charles N'Zogbia et Younes Kaboul. Concernant le défenseur de Tottenham, il sait déjà qu'il part avec un handicap par rapport à Mamadou Sakho dans l'optique de remplacer Philippe Mexès dans l'axe de la défense. "Mamadou fait partie du groupe depuis le début, il y avait une hiérarchie en charnière, malheureusement Mexès est blessé. Sakho fait une excellente saison, il est jeune et malgré sa saison, il possède une marge de progression intéressante et importante. Dans mon esprit, il part avec l'avantage par rapport à Kaboul qui a découvert le groupe en Angleterre mais n'a pas encore fait sa place", justifie le sélectionneur. Une défense au sein de laquelle Eric Abidal peut "postuler à une place arrière gauche" lance le sélectionneur, ce qui ferme de fait la porte à la charnière centrale malgré ses grosses performances en club. "Je pense que c'est un garçon qui revient en forme après l'opération qu'il a subie. J'espère qu'il sera titulaire samedi, je le lui souhaite. On verra s'il sera titulaire, ce qu'il a réalisé est surprenant, c'est une bonne surprise", glisse Laurent Blanc. Cela laisse néanmoins augurer d'une lutte au premier plan entre le Barcelonais et son adversaire en finale de la Ligue des champions Patrice Evra. En ce qui concerne l'animation offensive, on a parlé de Marvin Martin, il y a également les confirmations ou plutôt les évidences avec Benzema, Nasri, Malouda, Ribéry. Concernant Charles NZogbia qui n'avait plus été appelé depuis la première liste de Blanc, le sélectionneur dit: "C'est un joueur offensif que je suis beaucoup depuis août. Il n'est pas dans club anglais médiatique mais il a réalisé une très bonne saison et permis à son club de se sauver. Il n'avait plus été appelé contre la Norvège pour des raisons d'équilibre. Ces 3 matches vont lui permettre de confirmer tout le bien qu'on pense de lui." Concernant Yoann Gourcuff, il considère qu'il est encore blessé alors que le Lyonnais a repris l'entraînement avec les Gones. Cela lui permet de ne pas avoir à étayer son propos. Enfin, s'il défend la présence de Guillaume Haorau en raison de la notion d'équilibre, il confirme par ailleurs que la liste n'est pas fermée à Djibril Cissé mais en insistant beaucoup sur les qualités de Benzema et Gameiro. "Djibril je le considère comme un buteur, reconnaît-il. J'ai déjà Benzema qui marque beaucoup de buts en club et en équipe de France. J'ai un autre joueur qui marque beaucoup qui a des qualités et qui va se révéler en changeant de club, c'est Gameiro. On a deux buteurs, or nous évoluons avec un système à un attaquant. Je ne vais pas appeler Djibril et ne pas le faire jouer, ce serait contre-productif." Une excellente nouvelle pour un Gameiro qui aura donc l'opportunité de "démontrer qu'il a le niveau international".