Martin Fourcade engrange, Simon enrage

  • A
  • A
Martin Fourcade engrange, Simon enrage
Partagez sur :

Martin Fourcade a signé mercredi un troisième podium individuel cette saison, en se classant deuxième d'un 20 km de Ruhpolding remporté par Emil Svendsen. Simon est lui passé tout près de rejoindre son frère cadet sur le podium, avec une quatrième place au goût quelque peu amer. Le biathlète perpignanais aura l'occasion jeudi d'effacer sa frustration lors du sprint 10 km.

Martin Fourcade a signé mercredi un troisième podium individuel cette saison, en se classant deuxième d'un 20 km de Ruhpolding remporté par Emil Svendsen. Simon est lui passé tout près de rejoindre son frère cadet sur le podium, avec une quatrième place au goût quelque peu amer. Le biathlète perpignanais aura l'occasion jeudi d'effacer sa frustration lors du sprint 10 km. Et puis il s'est arrêté. Martin Fourcade s'astreignait à un petit décrassage après 20 km d'efforts, quand il apprit que son frère était en train de bouleverser le classement de l'épreuve de Ruhpolding. Le cadet de la famille se mua alors naturellement en supporter numéro un, bien qu'il put le priver de la deuxième place provisoire occupée à ce moment là par Martin. Simon Fourcade, parti lui avec le dossard 79, se trouvait en tête après le dernier passage au stand de tir où il brilla sur l'ensemble du parcours (20/20). A 4 km de l'arrivée, le Perpignanais possède huit secondes sur Svendsen, futur vainqueur de cette manche de la Coupe du monde, mais surtout près de 30 sur Dominik Landertinger, alors troisième. Un podium estampillé Fourcade se dessine généreusement et les encouragements du clan tricolore se font entendre. Ils seront hélas vains, Simon échouant pour un peu plus de trois secondes. En retrait depuis le début de la saison par rapport à ses coéquipiers de l'équipe de France, Simon Fourcade est d'autant plus frustré d'avoir raté de peu l'occasion de décoller enfin. Martin, deuxième mercredi, enregistre son meilleur résultat de la Coupe du monde 2010-2011, suite à ses deux troisièmes places obtenues lors des deux premières épreuves de l'hiver à Oestersung (20 km et sprint 10 km), et trois jours après une quatrième place au Mass start d'Oberhof. Tout ce petit monde remettra le couvert vendredi pour le sprint 10 km. En attendant, la Norvège continue de truster le haut du classement général de la Coupe du monde avec dans l'ordre Boe, Svendsen et Bjoerndalen sur le podium.