Martel fidèle au poste

  • A
  • A
Martel fidèle au poste
Partagez sur :

LIGUE 1 - Le président du RC Lens, actionnaire majoritaire du club, a démenti avoir l'intention de vendre une partie de ses parts.

Gervais Martel a nié avoir l'intention de vendre le Racing Club de Lens démentant par la même une information publiée sur le site internet de La Tribune, mardi. Le président du club nordiste entend bien rester actionnaire majoritaire mais s'est toutefois dit en quête d'investisseurs pour rejoindre le capital du RCL.Gervais Martel n'est pas du genre à renoncer. Le président du RC Lens incarne à lui tout seul les Sang et Or comme Guy Roux à Auxerre durant de longues décennies, Carlo Molinari à Metz ou tout simplement Jean-Michel Aulas à Lyon. Et quand on a un club dans la peau, on ne l'abandonne pas aux premiers soubresauts venus. C'est en substance le message qu'a tenu à réaffirmer Gervais Martel mardi alors que la Tribune.fr faisait état d'une future vente du RC Lens. Le patron lensois, rapporte notamment La Voix du Nord, a immédiatement démenti: "Je reste majoritaire au capital. Cela fait trois, quatre ans que l'on cherche des gens pour nous accompagner au capital du club, pour renforcer nos capitaux propres."Propriétaire de 77% du capital, Gervais Martel serait prêt, avançait La Tribune, à diminuer ses parts au point de descendre en dessous du seuil des 50%. Ce que l'homme d'affaire a donc nié en bloc. Celui qui préside aux destinées de cette institution sportive nordiste depuis 21 ans a par ailleurs défendu avec conviction l'extension du Stade Félix-Bollaert, qui passerait de 42 000 à 45 000 places, un des arguments pour que l'enceinte lensoise soit retenue dans la candidature de la France à l'organisation de l'Euro 2016."On nous donnait perdant, mais nous sommes revenus dans la course", assurait Martel dans les colonnes de Nord Eclair. Réponse ce mercredi après-midi après la réunion du Conseil fédéral de la FFF qui annoncera les neuf villes retenues.