Marseille s’effondre

  • A
  • A
Marseille s’effondre
@ REUTERS
Partagez sur :

LIGUE DES CHAMPIONS - L’OM s’est incliné (1-0) à domicile contre l’Olympiakos.

Les Marseillais peuvent s’en vouloir. Ils avaient leur qualification au bout de leurs pieds mais ont complètement perdu les pédales face aux Grecs de l’Olympiakos. En s’inclinant (1-0) sur un but de Fetfatzidis, l’OM devra aller chercher sa qualification pour les huitièmes de finale sur la pelouse du Borussia Dortmund. 

La victoire d’Arsenal ne sert à rien. Marseille aurait pu se qualifier pour les huitièmes de finale avec un petit coup de pouce d’Arsenal qui recevait le Borussia Dortmund. Les Gunners ont fait le boulot en gagnant (2-0) grâce à un doublé de Robin Van Persie. Mais ce succès des Londoniens ne servira à rien ou presque. Cette victoire pourrait quand même aider les Olympiens si Marseille et Dortmund se neutralisaient dans quinze jours en Allemagne.

Mandanda

Mandanda, le seul à la hauteur. L’OM peut dire un grand merci à son gardien de but. Marseille aurait pu s’incliner plus lourdement sans les coups d’éclats de Steve Mandanda. En première mi-temps, le portier phocéen a évité le pire à son équipe. Sur un déboulé de Mirallas, une frappe détournée aurait pu tromper sa vigilance. Mais grâce à un réflexe étonnant, Mandanda a sauvé les siens. Et que dire de son face-à-face gagné avec le même Mirallas au milieu de la seconde mi-temps. Vigilant sur tous les ballons, il a été contraint de céder dans les dix dernières minutes sur la grosse frappe de Fetfatzidis. 

Le résumé du match et le but de l'Olympiakos :



Μαρσέιγ - Ολυμπιακός 0-1 | MATCH HIGHLIGHTSpar pklora7

Pénalty non sifflé. Comme mardi soir lors du match entre Lyon et l’Ajax d’Amsterdam, l’arbitre n’a pas vraiment aidé les clubs français. Dans les derniers instants de la partie, Kévin Mirallas a touché le ballon de la main dans sa propre surface de réparation. Faute sifflée mais… en dehors des 16,5 m. Difficile pourtant de blâmer l’homme en noir sur cette rencontre tant la performance de l’OM était largement insuffisante. 

Une mauvaise préparation pour le Clasico. Après la défaite (1-0) concédée samedi dernier contre Montpellier, l’OM a encaissé son second revers de la semaine contre l’Olympiakos (1-0). Mais les hommes de Didier Deschamps devront se reprendre très vite. Dimanche soir, ils accueilleront le PSG au Stade Vélodrome pour le premier Clasico de la saison. Défaite déjà interdite sous peine de plonger dans une première crise…