Marseille perd la tête

  • A
  • A
Marseille perd la tête
@ Montage REUTERS
Partagez sur :

LA L1 EN UN CLIC - Après son match nul (0-0) contre Auxerre, l'OM lâche la première place.

L'OM trébuche. Une fois de plus, Marseille a perdu des points importants dans la course au titre. Avec un match nul (1-1) contre Auxerre, les Marseillais ont perdu leur place de leader, acquise dans la semaine. Après l'ouverture du score de Mathieu Valbuena, les hommes de Didier Deschamps ont lâché prise. Depuis quelques saisons, Auxerre embête l'OM dans chacune de leurs confrontations. Mais cette fois-ci pourrait être encore plus contrariante... A lire : A l'OM les regrets

Lyon perd le Nord... Cette fois, c'est terminé. Avec cette nouvelle défaite (2-0) contre Toulouse, l'OL a dit adieu au titre. Même si mathématiquement le titre ne s'est pas encore envolé, les dernières performances des Lyonnais ne laissent pas envisager une fin de saison canon. A lire : Lyon perd tout

... et craque. Conséquence directe de leur mauvaise performance à Toulouse, les Lyonnais ont complètement craqué en fin de match. Bastos d'abord, puis Cissokho ont perdu leur sang-froid. Le Brésilien a écopé de deux cartons jaunes en moins de 30 secondes. Et cinq minutes avant le terme de la rencontre Aly Cissokho s'est fait justice lui-même après un mauvais tacle de Daniel Braaten. Sale soirée pour l'OL.

Sans problème. Après la perte de son fauteuil de leader, Lille devait impérativement réagir contre la lanterne rouge, Arles-Avignon, déjà relégué en Ligue 2. Les Nordistes ont fait mieux que réagir, ils ont cartonné le dernier du championnat (5-0). Un festival de buts qui permet aux hommes de Rudi Garcia de repasser en tête du classement. A lire : Lille est bien reparti

Gervinho en fête, 930

© REUTERS

Et le goal-average ? Depuis le début de la saison, Lille a habitué ses supporters à des scores fleuve. En battant Arles (5-0), le LOSC est plus que jamais la meilleure attaque du championnat (59 buts). Mais cette statistique n'est pas la plus importante. En toute fin de course, le goal-average pourrait être un facteur déterminant pour le titre de champion de France. Et à ce petit jeu, les Nordistes sont largement devant (+28 contre +21 pour Marseille).

Le PSG est toujours dans le coup. Grâce à une prestation très sérieuse au Parc des princes samedi soir, les hommes d'Antoine Kombouaré ont battu Valenciennes (3-1). Avec ce nouveau succès, les Parisiens reviennent à hauteur de Lyon, qui compte un match en moins. Le PSG ne veut rien lâcher dans les dernières journées. Le Parc a également accueilli le premier but de Nenê après une longue période de disette. Le Brésilien n'avait plus marqué depuis 1.204 minutes en championnat. A lire : Le PSG maintient le cap

Rennes fait du surplace. Il y a encore quelques semaines, les joueurs de Frédéric Antonetti jouaient les premiers rôles du championnat. Mais depuis plusieurs matches, les Rennais enchaînent les contre-performances. Avec un nouveau match nul (0-0) contre une belle équipe de Bordeaux, ils s'éloignent de plus en plus de la troisième place, synonyme de qualification pour la Ligue des champions.

Gameiro, 930

© MAXPPP

Gameiro ne lâche rien. L'attaquant lorientais n'a pas dit son dernier mot. Contre Lens, c'est lui qui a sonné le réveil des Bretons qui l'ont finalement emporté (3-2) à Lens. En inscrivant un nouveau doublé contre les sang et or, Kévin Gameiro fait aussi une très bonne opération au classement des buteurs. Il talonne Moussa Sow (21 buts). Avec 20 buts, il a déjà battu le record du club. Une sacrée performance.

La Ligue 2 se rapproche pour Lens. Battus (3-2) contre samedi soir, les sang et or se rapprochent dangereusement de la Ligue 2. A cinq journées de la fin, les Lensois pointent désormais à huit longueurs de Nancy, 17e et premier non-relégable. Plus inquiétant encore pour les Nordistes, la capacité à lâcher prise. Samedi soir, ils menaient 2-1 contre Lens avant de céder dans les dix dernières minutes du match. A lire : Lens, la même rengaine