Marseille et Lyon ont les boules

  • A
  • A
Marseille et Lyon ont les boules
@ Montage Reuters
Partagez sur :

LIGUE DES CHAMPIONS - Les deux clubs français ont tout à craindre du tirage des 8es, vendredi.

Marseille et Lyon ont terminé deuxième de leur poule de Ligue des champions. Alors forcément, à l'heure du tirage au sort, qui aura lieu vendredi midi, à Nyon, les espoirs d'avoir un tirage clément se trouvent considérablement réduits. Sur les sept possibilités qui s'offrent aux deux Olympiques (Tottenham, Schalke 04 - pour l'OM -, Manchester United, Barcelone, Bayern Munich, Chelsea - pour l'OL -, Real Madrid et Chakhtior Donetsk), certains sont plus à éviter que d'autres. Et d'autres plus souhaitables que certains...

LE mauvais tirage pour l'OM : Real Madrid. L'OM n'aime pas le Real. Sur les quatre dernières confrontations en Ligue des champions, à chaque fois en phase de groupes, le club phocéen a pris la bagatelle de 12 buts, soit une moyenne de trois par match. Ça fait cher. Et depuis la saison dernière, on sait que Souleymane Diawara ne sait pas défendre sur Cristiano Ronaldo. A l'aller, le défenseur central de l'OM avait été exclu pour un tacle "vigoureux" sur le Portugais dans la surface de réparation. Et au retour, "CR7" avait survolé les débats et inscrit un doublé. Mais le Portugais ne serait pas la seule menace pour l'OM. En inscrivant un triplé contre Auxerre, Karim Benzema a montré qu'il n'était jamais aussi bon que face à un club français.

LE bon tirage pour l'OM : Chakthior Donetsk. Certes, le Chakthior a devancé Arsenal lors de la phase de poules. Le coup du match-piège va encore être survendu... Mais, en février prochain, le Chakthior, de retour d'une trêve hivernale de deux mois, sera bon à prendre. Et particulièrement par l'OM et ce pour trois raisons. Premièrement, le club pourra bénéficier des renseignements d'un homme qui connaît bien ce club. Il s'agit de Brandao, qui y a quand même passé six saisons et demie. Deuxième raison : l'OM a décroché son billet avec brio à Moscou et prouvé ainsi son aptitude à briller dans le froid. Enfin, le Chakthior Donetsk avait barré la route des demi-finales de la Coupe UEFA à l'OM en avril 2009. Les Phocéens ont donc une revanche à prendre.

LE mauvais tirage pour l'OL : FC Barcelone. Xavi, Andres Iniesta, Lionel Messi... Les trois candidats au FIFA Ballon d'Or FF 2010 ont de quoi effrayer tout le plateau des "seconds couteaux". Mais, à la différence de certains, Lyon a déjà payé pour apprendre. C'était en huitièmes de finale, déjà, lors de la saison 2008-09. Après un match nul encourageant à l'aller (1-1), les "Jaunes fluo" (à l'époque) avaient reçu une correction (5-2) après avoir même été menés (4-0) après 43 minutes de jeu. Et quand on voit les difficultés éprouvées cette saison par l'OL face aux équipes joueuses, comme Benfica (défaite 4-3) ou Schalke (défaite 3-0), on se dit que tirer le Barça, c'est vraiment tomber sur le bourreau...

LE bon tirage pour l’OL : Tottenham. Comme Lyon ne peut pas hériter de Schalke et si l'on considère que le Chakthior est dévolu à l'OM, il reste Tottenham. Tottenham et ses stars, comme la mobylette Gareth Bale ou le gentil géant Peter Crouch. Alors oui les Spurs en phase de poules, ce sont trois buts par match en moyenne et un succès (3-1) sur le champion d'Europe sortant, l'Inter Milan, à White Hart Lane. Mais c'est aussi une inexpérience à ce niveau. Lyon disputera, lui, son huitième... huitième de finale consécutif de Ligue des champions. Ça compte et cela pourrait jouer dans les moments chauds.