Marseille est tout près

  • A
  • A
Marseille est tout près
@ MAXPPP
Partagez sur :

LA L1 EN UN CLIC - Après sa victoire (2-1) à Montpellier, l'OM revient à un point de Lille.

Ca se resserre. Seulement un petit point sépare désormais Marseille de Lille en tête du championnat de France. Grâce à sa victoire (2-1) sur la pelouse de Montpellier, les hommes de Didier Deschamps mettent la pression sur les Lillois. A lire : L'OM revient fort

Gignac répond bien. Après un début de crise la semaine dernière, André-Pierre Gignac a prouvé qu'il savait être décisif. Menés 1-0 à 20 minutes de la fin, les Marseillais n'arrivaient pas à trouver la solution. Sur une superbe ouverture de Cheyrou, APG a trouvé un lob très astucieux pour remettre ses partenaires sur de bons rails. S'il est encore loin de ses 24 buts inscrits avec Toulouse il y a deux ans, Gignac a sorti l'OM de plusieurs situations délicates cette saison.

Et si Lille... Rudi Garcia a un superbe effectif. Moussa Sow, meilleur buteur de Ligue 1, Gervinho, Landreau, Hazard,... Lille joue bien et marque beaucoup de buts. Mais ça ne suffit pas pour être champion. Contre Bordeaux, les Nordistes ont cédé après avoir ouvert le score. En concédant ce match nul (1-1), le LOSC n'a plus que quatre points d'avance sur l'OM, qui joue dimanche à Montpellier. A lire : Le LOSC toujours au ralenti

Sow toujours aussi show. En marquant son 21e but de la saison contre Bordeaux, Moussa Sow est sur les bases d'un nouveau record. Et pour cause, jamais un buteur n'avait inscrit autant de buts à sept journées du terme. Il ne battra certainement pas le record du croate Josip Skoblar, qui avait marqué 44 buts lors de a saison 1970-1971 mais il pourrait approcher les 30.

Le PSG rêve d'Europe. Un genou suffit au bonheur des Parisiens. Zoumana Camara a inscrit l'unique but du match contre Lyon (1-0) et permet au PSG de se relancer dans la course à la Ligue des champions. En revanche, les espoirs de titre se sont quasiment envolés pour l'OL. Petite mention spéciale à Grégory Coupet qui a réalisé un très bon match. A 38 ans, le portier parisien joue ses derniers matches. L'occasion de terminer sa carrière sur de très bonnes notes. A lire : Lyon regarde derrière

Rennes perd gros. A onze contre onze, ce n’est pas toujours évident de gagner un match. Alors à neuf contre onze… Après l’expulsion de Souprayen et de Kana-Biyik, les Rennais ont perdu le fil du match. Cette nouvelle défaite (2-1) contre Lorient arrive au plus mauvais des moments pour les Rennais. A sept journées de la fin, les joueurs de Frédéric Antonetti accusent huit longueurs de retard sur Lille. A lire : Rennes mord à l’hameçon

Et le ballon de plomb ? Plusieurs fois nominés mais jamais récompensé. Stéphane Dalmat, oui c’est bien lui, avait ouvert le score pour les Rennais. Une frappe plein axe bien venue pour l’ancien Sochalien qui n’avait plus marqué depuis plus de 15 matches. 1377 minutes de disette exactement. Il était temps d’y mettre un terme. Malheureusement, son but n’a servi à rien. Si ce n’est pas une bonne raison pour figurer dans les nominés pour le prochain Ballon de plomb

Un derby électrique. Dans un match complètement fou, Nice s’est finalement imposé (3-2) contre Monaco. Une victoire très précieuse pour les Aiglons qui sortent de la zone critique. Avec quatre points d’avance sur le premier club non relégable, les Niçois peuvent envisager avec plus de sérénité les prochains matches.

Une mauvaise habitude. Après un match bien maîtrisé et des occasions à répétition, le TFC s’est incliné (1-0) à domicile contre Auxerre. Les Toulousains ont encaissé un but dans les arrêts de jeu sur un coup franc de Dudka, bien aidé il faut le dire par une grosse faute de main de Mathieu Valverde. Une sale habitude pour les joueurs d’Alain Casanova. Contre Marseille, Nice ou encore Rennes, les Violets se sont inclinés dans les dernières minutes. A chaque fois, des points perdus bêtement.

Lens n’y arrive pas. Après un but d’Hermach, les Sang et or étaient plutôt bien partis. Mais une superbe tête d’Ayité a provoqué une nouvelle colère du stade Félix-Bollaert. Avec ce nouveau match nul (1-1) contre Brest, Lens, avant-dernier du championnat, pointe désormais à six longueurs du premier non-relégable. A lire : Lens piétine encore

C'est terminé pour Arles. C'était prévu depuis plusieurs semaines, voir plusieurs mois. C'est désormais officiel : Arles-Avignon jouera en Ligue 2 l'année prochaine. A sept journées de la fin, il ne reste que 21 points à prendre et les Arlésiens pointent à 22 longueurs du premier non-relégable. A lire : Arles-Avignon, clap de fin