Marseille a tenu le coup

  • A
  • A
Marseille a tenu le coup
@ REUTERS
Partagez sur :

LA C1 EN UN CLIC - L'OM a concédé le match nul (0-0) contre Manchester United.

Résultat logique. Après un superbe match entre Lyon et le Real Madrid, on attendait au moins aussi bien pour cette affiche entre l'OM et Manchester United. Les Marseillais ont assuré l'essentiel avec ce match nul (0-0) mais n'ont pas vraiment séduit le stade Vélodrome. L'absence d'André-Pierre Gignac à la pointe de l'attaque phocéenne s'est fait ressentir. Très peu d'occasion, quelques contacts rugueux et deux ou trois frappes bien timides. Insuffisant pour tromper la défense des Red Devils. A lire : L'OM a tenu le choc

Le souhait de Deschamps. Avant la rencontre, l'entraîneur de l'OM avait martelé à ses joueurs son principal objectif : ne pas prendre de but. Ce résultat est encourageant et autorise tous les espoirs pour le retour à Old Trafford. Mais Didier Deschamps le sait, il en faudra davantage pour se qualifier pour les quarts de finale.

Retour de Valbuena. Après un mois d'absence pour une élongation, "Petit vélo" a effectué son grand retour au stade Vélodrome. Quinze minutes de jeu un peu difficiles pour le meneur de jeu marseillais. Quelques ballons perdus, un petit pont de Nani et deux mauvais contrôles. L'international Français a encore trois semaines pour peaufiner sa préparation et être au top pour le match retour.

Sale soirée pour Evra. Huit mois après le naufrage sud-africain, Patrice Evra faisait son grand retour en France. Le défenseur de Manchester n'a certainement pas vécu la meilleure soirée de sa carrière. Sifflé à chaque fois qu'il touchait le ballon, l'ancien capitaine des Bleus est resté néanmoins très professionnel. Il est resté de marbre tout au long de la partie.

Munich tient sa revanche, 930

© REUTERS

La revanche du Bayern. Neuf mois après leur défaite en finale de la Ligue des champions (2-0), le Bayern Munich a pris sa revanche sur les Italiens en s'imposant (1-0) contre l'Inter Milan. Un succès qui s'est fait attendre. Après une énorme "praline" de Robben de 30 mètres, "Super Mario" Gomez a bien suivi pour pousser le ballon au fond des buts. L'attaquant du Bayern explose tous les compteurs en ce début d'année. Avec son septième but, il rejoint Nicolas Anelka et Samuel Eto'o en tête du classement des buteurs de la C1. A lire : Le Bayern remercie Gomez

L'Italie en péril. Trois matches et trois défaites. Les clubs italiens ont complètement raté leurs entrées dans ces huitièmes de finale de la C1. La semaine dernière, l'AS Rome s'est inclinée (3-2) contre le Shakhtar Donetsk. Le Milan AC n'a pas fait mieux en perdant à domicile contre Tottenham (1-0). Avant les matches retour, les clubs italiens peuvent craindre le pire et n'avoir aucun représentant en quarts de finale.