Marseille à l'arrêt

  • A
  • A
Marseille à l'arrêt
Partagez sur :

LIGUE 1 - Marseille a été tenu en échec sur sa pelouse par Toulouse (1-1) pourtant longtemps réduit en infériorité numérique.

Après le report de son match face au PSG dimanche dernier, Marseille a effectué un retour mitigé sur les pelouses de Ligue 1. Au Vélodrome, le club phocéen a été tenu en échec par des Toulousains pourtant réduits à dix depuis la 8e minute de jeu (1-1). MARSEILLE-TOULOUSE: 1-1Lire aussi: Le match à la loupeToulouse résiste bienPrivé de matches depuis dix jours après le report du match OM-PSG au 20 novembre prochain pour cause de grippe A, Marseille retrouvait les pelouses de Ligue 1 avec l'intention de faire fructifier sa brillante victoire à Nancy en championnat (3-0) et son récent succès à Zurich en Ligue des champions (1-0). Toulouse s'est dressé sur la route du club phocéen. Mais l'abnégation des hommes de Didier Deschamps a permis à l'OM d'arracher le point du nul.La rencontre avait pourtant débuté sous les meilleurs auspices pour Marseille qui se retrouve rapidement en supériorité numérique après l'expulsion de Pelé (8e). Face à Niang, le portier toulousain commet l'irréparable dans sa surface en venant tacler lourdement l'attaquant marseillais. Sanction immédiate de l'arbitre, un carton rouge, charge à Blondel d'assurer l'intérim dans le but du TFC.Un avantage dont l'OM cherche à profiter sans tarder mais le tir enroulé de Lucho sur coup franc fuit hors-cadre (11e). Loin d'abandonner le jeu, Toulouse parvient à créer le danger grâce à l'appétit offensif de Gignac (22e). Les deux formations se rendent alors coup pour coup mais Lucho, malgré une lourde frappe, repart une nouvelle fois bredouille face à Blondel (23e).La résistance toulousaine s'avère finalement payante. Sissoko, sur coup franc, oeuvre avec Tabanou pour surprendre Mandanda d'une frappe remarquable (28e, 0-1). Toulouse fait ensuite le dos rond jusqu'à une pause bienvenue.De retour sur la pelouse, Marseille prend les devants. Blondel assure lui ses arrières face à la reprise en ciseau de Valbuena (51e). La maladresse des Phocéens fait le reste. Malgré la sortie de Lucho pour une blessure à la cheville (64e), les hommes de Didier Deschamps s'échinent sans relâche face à une défense compacte. Un entêtement finalement récompensé. Sur un dégagement maladroit du gardien toulousain, Brandao, servi par Koné, trouve les filets d'une reprise à bout portant (75e, 1-1). Un scénario qui anime la fin de la rencontre mais ni Ebondo (79e), ni Niang (90e + 2) ne parviennent à tirer leur épingle du jeu, Gignac repoussant d'une manière peu traditionnelle une tentative de ce dernier (80e).Un résultat méritant pour le TFC qui freine toutefois les Violets (11e) dans leur volonté de regagner quelques places au classement. Côté phocéen, même constat. Marseille, qui compte toutefois un match de moins, pointe provisoirement au 6e rang. Prochains matches: Lyon-Marseille ; Toulouse-RennesGRENOBLE-LILLE: 0-2Lire aussi: Le match à la loupeLille sans impressionnerBattus par Auxerre, lors de la précédente journée dans une rencontre qui ne semblait pas pouvoir leur échapper (3-2), les Lillois avaient à coeur de ne pas s'installer dans une spirale négative. Face à une équipe grenobloise toujours sans le moindre point, les hommes de Rudi Garcia avaient une belle occasion à saisir.Lille n'impose pourtant pas sa domination en début de match mais dispose avec un certain réalisme d'un atout décisif. Cabaye se charge d'ouvrir la marque d'un tir croisé hors de portée de Le Crom (26e). La sortie sur blessure de Boya (29e) porte un nouveau coup aux Isérois. Mais les hommes de Mecha Bazdarevic n'abandonnent pas le combat et Romao oblige Landreau, de retour dans le but nordiste après près de quatre mois de convalescence, à la parade (34e).L'expulsion de Jemmali pour une faute sur Frau (43e) a finalement raison du courage des Grenoblois qui concèdent un nouveau but en seconde période. Les Lillois, poussifs, doivent toutefois patienter jusqu'à la 89e minute et une réalisation de Gervinho pour assurer définitivement leur victoire (2-0).Un succès qui offre une petite bouffée d'air aux Dogues qui s'installent provisoirement au 13e rang. Avec ce onzième revers de rang, Grenoble conforte malheureusement son statut de lanterne rouge de la L1.Prochains matches: Monaco-Grenoble ; Lille-BordeauxLENS-LORIENT: 1-1Lire aussi: Le match à la loupeUn point insuffisantDix-neuvième avant la rencontre, Lens visait la victoire à tout prix pour se sortir du marasme de la zone rouge. Face à des Lorientais qui jouent les premiers rôles au classement, le défi s'annonçait de taille. Malgré une certaine domination en première période, les Sang et Or concèdent l'ouverture du score aux Merlus juste avant la pause sur un but de Sosa (42e, 0-1). Un scénario qui n'est pas du tout du goût du public de Bollaert. Au retour des vestiaires, Eduardo, aidé par une déviation maladroite de Marchal, ramène les deux équipes à égalité (49e, 1-1) mais un manque cruel de réalisme empêche les hommes de Jean-Guy Wallemme d'aller cueillir la victoire. Si Lorient (7e) recule d'une place, Lens (18e) remonte provisoirement d'une place sans toutefois quitter la zone de relégation.Prochains matches: Sochaux-Lens ; Lorient-Boulogne-sur-mer